A la une


Date de mise en ligne : 12 août 2016

Le 14 août 1979, une date gravée à jamais dans la mémoire collective des Marocains avec le retour à la mère-patrie de la province d’Oued Eddahab

Le 14 août 1979 les Marocains ont vécu, avec fierté et grande satisfaction, le retour à la mère-patrie de la province d’Oued Eddahab, une date qui demeurera à jamais gravée de manière indélébile dans la mémoire collective nationale comme synonyme d’une journée mémorable dans le processus de parachèvement de l’intégrité territoriale du Royaume.

La commémoration de cet événement historique, qui a marqué un tournant décisif dans la lutte nationale pour la clôture définitive du dossier de l’occupation et la consécration de l’indépendance, revêt une profonde signification pour le peuple marocain tout entier, puisqu’elle marque la fin de la présence coloniale dans les provinces sahariennes et constitue une autre épopée nationale qui s’ajoute à la Glorieuse Marche Verte.

En cette date, qui correspond au 20 Ramadan 1399 de l’hégire, les Oulémas, les notables et les chefs de tribus de la province de Oued Eddahab s’étaient rendus au Palais Royal de Rabat pour renouveler leur serment d’allégeance à Feu SM Hassan II, que Dieu ait Son âme, renouant ainsi avec leur Historie et réaffirmant leur indéfectible attachement au Glorieux Trône Alaouite.

Ce fut un moment historique immortalisé par l’allocution dans laquelle le regretté Souverain avait affirmé: « Nous venons de recevoir en ce jour béni, votre serment d’allégeance, que Nous préserverons et conserverons précieusement, comme un dépôt sacré. Désormais, vous devez honorer ce serment. De Notre côté, Nous faisons également un devoir de garantir votre défense et votre sécurité et d’oeuvrer sans relâche pour votre bien-être. Soyez donc, Mes chers fils, les bienvenus au sein de votre patrie. Rendons grâce au Tout-Puissant de Nous avoir comblés de ses bienfaits en rattachant le Sud de Notre pays à sa patrie Nord et en restaurant les liens de sang entre ses fils ».

Persévérant sur la voie tracée par Son auguste père, SM le Roi Mohammed VI accorde un intérêt particulier aux provinces du sud en consolidant une mobilisation nationale constante à même de déjouer toutes les conspirations des ennemis de l’intégrité territoriale du Maroc.

A cet égard, SM le Roi a tenu, dans son discours marquant le 17ème anniversaire de l’accession du Souverain au Trône de Ses glorieux ancêtres, « à inviter à nouveau tous les citoyens à rester vigilants et mobilisés pour contrecarrer les manœuvres des adversaires du Maroc, rendus enragés et fous furieux par le développement et l’essor que connaît le Sahara marocain ».

Et le Souverain d’affirmer que « toutes les conspirations, masquées et dévoilées, ne réussiront pas à entamer notre détermination à poursuivre la mise en œuvre du modèle de développement suivi dans nos provinces du sud ».

« Si certains ont tenté de faire de 2016 « une année décisive », le Maroc a, pour sa part, réussi à en faire « l’année de fermeté » concernant la préservation de son intégrité territoriale », a dit SM le Roi, soulignant que le Maroc continuera à défendre ses droits et à prendre les mesures nécessaires pour contrer tout dérapage à venir.

« Nous ne céderons à aucune pression ou tentative d’extorsion dans une affaire qui est sacrée pour tous les Marocains », a relevé SM le Roi lors de son discours à la nation.

En effet, les projets de développement lancés par le Souverain dans la région, et les opportunités offertes par la régionalisation avancée pour favoriser une implication effective des populations dans la gestion de leurs affaires, feront de la région du Sahara un pôle économique intégré.

Le Sahara pourra ainsi jouer le rôle historique qui est le sien en tant que trait d’union et de plaque-tournante pour les échanges entre le Maroc et sa profondeur africaine, et aussi avec les pays du Nord, a souligné le Souverain.

En commémorant cet événement qui illustre un épisode épique de l’épopée de la lutte pour l’indépendance, les Marocains, sous la conduite éclairée de SM le Roi Mohammed VI, se remémorent les valeurs de patriotisme et de citoyenneté agissante nécessaires pour la défense des principes sacrés et des constantes immuables du Royaume.
Par: Brahim Salaheddine AMHIL
12/08/2016