À la une


Date de mise en ligne : 5 novembre 2017

42è anniversaire de la glorieuse Marche Verte : Les programmes de proximité, leviers du développement durable dans la région de Dakhla-Oued Eddahab

Les programmes de proximité figurent parmi les leviers du développement durable dans la région de Dakhla-Oued Eddahab, a souligné le président de la région Al Khattat Ynja.

Dans un entretien accordé à la MAP à l’occasion du 42è anniversaire de la glorieuse Marche Verte, M.El Khattat a indiqué que la région s’attelle à la réalisation des programmes régionaux qui s’articulent autour de multiples axes pour aboutir à un développement durable de tout le territoire de la région.

Il a, dans ce sens, mis en avant les chantiers en cours de réalisation pour la consolidation des infrastructures dans la région, citant notamment des projets ayant trait au renforcement des infrastructures électriques des villes de Dakhla et El Argoub pour un investissement global de l’ordre de 112 millions de dirhams, en plus des projets relatifs au renforcement des installations de production de l’eau potable et à l’assainissement liquide à Dakhla et au centre de Bir Gandouz, pour un coût global estimé à 482 millions de dirhams.

S’agissant de l’artisanat et de l’économie sociale, le président du conseil de la région a fait état d’une série de projets importants, d’un un coût estimé à 33 millions de dirhams, portant, entre autres, sur la création d’un centre de formation professionnelle à Dakhla, la formation des artisans et des jeunes aux métiers d’artisanat et l’organisation d’expositions régionales de l’économie sociale.

Dans le secteur de la pêche, qui constitue un levier important de développement régional, il sera procédé à l’aménagement de villages de pêcheurs à Labouirda, Ain Bida et Ntirfet pour un coût estimé à 343 millions de dirhams.

De même, la région, a-t-il expliqué, contribuera au lancement de plusieurs projets portant sur l’intégration et la promotion de l’emploi et l’appui à l’auto-emploi et aux entreprises exportatrices dans le cadre d’un programme de qualification de l’élément humain pour un investissement global de l’ordre de 368 millions de dirhams.

Concernant le secteur de l’éducation et de la formation professionnelle, il est prévu la construction de 16 établissements d’enseignement, la création de l’école nationale de commerce et de gestion à Dakhla (75 millions DH) et de l’institut spécialisé de l’hôtellerie et du tourisme (42,5 millions DH), a fait savoir M.El Khattat.

Le secteur culturel sera, quant à lui, renforcé par la création d’un centre régional de la musique et des arts de danse, a indiqué le président de la région de Dakhla-Oued Eddahab, faisant état également d’un programme d’animation culturelle et artistique au niveau de la région.

Et de conclure que ‘’la nouvelle vision de développement permettra de hisser la région à l’horizon 2025 au rang d’un pôle régional dynamique’’.
………………………….
Propos recueillis par Faiçal Achiqlil

04/11/2017