À la une


Date de mise en ligne : 2 avril 2018

Réunion Gouvernement/Partis politiques: M. El Othmani appelle toutes les forces vives du Royaume à défendre les constantes du Royaume

Les revers essuyés par les séparatistes sur la scène internationale poussent les ennemis de l’intégrité territoriale du Royaume à recourir aux manœuvres afin d’entraver la marche du Maroc, a souligné, dimanche à Rabat, le Chef du gouvernement, Saad Eddine El Othmani.

Le chef du gouvernement s’exprimait lors d’une une réunion avec les secrétaires généraux des partis politiques représentés au Parlement ou leurs représentants, à laquelle ont pris part aussi le ministre d’Etat chargé des droits de l’homme, le ministre de l’Intérieur, le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, le ministre Culture et de la communication et le ministre délégué chargé des relations avec le parlement et la société civile, porte-parole du gouvernement, et qui a été consacrée à question nationale.

Lors de cette rencontre les ministres de l’Intérieur et des affaires étrangères et de la Coopération internationale ont présenté des exposés sur les derniers développements de la question de l’intégrité territoriale du Royaume au niveau international et les initiatives entreprises par le Royaume pour défendre ses constantes nationales et la justesse de sa cause au sein des différents foras internationaux, indique un communiqué du département du chef du gouvernement.

A cette occasion, M, El Othmani a relevé que la question nationale a enregistré plusieurs développements positifs au niveau des différents forums internationaux, grâce à l’implication personnelle de Sa Majesté le Roi Mohammed VI et le dynamisme de la diplomatie marocaine qui a multiplié les initiatives conformément aux hautes orientations royales.

Il a rappelé par la même occasion les retombées positives de la politique africaine de SM le Roi et les étapes importantes franchies par le Maroc pour renforcer son leadership en Afrique et regagner sa position au sein des institutions du continent, à leur tête l’Union africaine.

Le Chef du gouvernement a également a précisé que ces développements positifs et les déconvenues des séparatistes sur la scène internationale poussent les ennemis de l’intégrité territoriale du Royaume, comme d’habitude, à recourir à une série de manœuvres grossières afin d’entraver la marche du Maroc et torpiller le processus du règlement politique équitable de ce différend artificiel, conformément à la légalité internationale et aux résolutions du Conseil de sécurité de l’ONU, et dans le cadre de la proposition marocaine d’autonomie, qualifiée de sérieuse et crédible par les différentes puissances et les organisations internationales.
01/04/2018