À la une


Date de mise en ligne : 14 août 2018

39 ème Anniversaire de la récupération de Oued-Eddahab : une étape phare dans le parachèvement de l’unité territoriale du Royaume et du développement soutenu

Le peuple marocain célèbre, dans la joie et la fierté, le 39 ème anniversaire de la récupération de la province de Oued Eddahab, qui constitue une étape cruciale dans le parachèvement de l’unité territoriale du Royaume et confirme les liens indéfectibles entre les tribus de Oued Eddahab et le Glorieux Trône Alaouite.

La commémoration de cet évènement phare constitue également une occasion pour mettre en avant la dynamique soutenue visant à conforter l’unité nationale et promouvoir le développement dans les provinces du sud du Royaume.

Retour historique à la mère patrie

Le retour historique de cette partie région à la patrie a été le résultat d’une lutte de longue haleine engagée sur plusieurs décennies par le Maroc pour parachever son indépendance et son intégrité territoriale. Cette lutte a été marquée dès le 23 novembre 1957 par le soulèvement des tribus d’Ait Baâmrane contre l’occupation, aboutissant à la récupération de la ville de Tarfaya, puis de Sidi Ifni en 1969 et des autres parties du Sahara marocain grâce à l’épopée de la Marche Verte en 1975.

Quatre ans plus tard, le lundi 14 août 1979, la population de Oued Eddahab, à travers ses élites, ses notables, ses oulémas et représentants des différentes tribus, s’est rendue dans la capitale du Royaume pour présenter à Feu SM Hassan II leur serment d’allégeance et réaffirmer leurs liens d’attachement indéfectible au Glorieux Trône alaouite.

Par cet acte solennel et hautement patriotique, les habitants de Oued Eddahab ont signifié qu’ils ne braderaient jamais leur identité marocaine en affirmant au monde entier que le Sahara a toujours été marocain et qu’il le restera pour toujours, en dépit des manouvres des adversaires.

Le 4 mars 1980, le regretté Souverain était allé à la rencontre de la population de Oued Eddahab dans le cadre d’une visite officielle à Dakhla à l’occasion de la Fête du Trône. Cette visite avait insufflé un élan fédérateur à l’unité nationale, marquant ainsi des retrouvailles grandioses entre l’unificateur de la patrie et ses fidèles sujets et attestant une nouvelle fois de l’attachement des populations des provinces du Sud à la mère patrie et à ses institutions sacrées.

Des projets pour renforcer le développement

Depuis lors, le Maroc n’a cessé de multiplier les initiatives et de mettre en place des projets visant à renforcer la dynamique du développement économique et social de ses provinces du Sud dans le cadre d’un processus global et continu.

Suivant la voie tracée par Son auguste père, SM le Roi Mohammed VI entoure de Sa haute sollicitude les provinces du Sud et leurs populations.

Au cours des dernières années, les réalisations en matière de développement dans la région de Oued-Eddahab-Lagouira ont été renforcées par des projets lancés dans les secteurs de l’habitat et de la politique urbaine, dans le but de remédier aux dysfonctionnements et réaliser un développement territorial équilibré, et ce, à travers la mise en oeuvre de plusieurs nouveaux programmes dans le cadre de l’approche prospective visant la mise à niveau urbaine.

D’autre part, dans le cadre du développement des infrastructures portuaires, il a été procédé à l’élargissement du nouveau port de Dakhla, eu égard à l’importance que revêt le secteur de la pêche maritime dans le développement économique aux niveaux provincial et régional.

Parallèlement à ces réalisations, cette province a bénéficié du plan Maroc-Vert, avec le développement de l’agriculture intensive des primeurs à la faveur de l’aménagement de périmètres hydro agricoles tendant à optimiser la production agricole et créer des postes d’emploi.

S’agissant du réseau hospitalier, l’hôpital Hassan II a été transformé en un hôpital régional, doté d’équipements de pointes et de cadres médicaux spécialisés.

Depuis la création de l’académie régionale de formation et d’éducation dans la région de Oued-Eddahab-Lagouira, le secteur de l’enseignement a enregistré lui aussi un développement aux plans quantitatif et qualitatif comme en témoigne le nombre d’établissements scolaires publics.

A la faveur des efforts de développement consentis, la province de Oued-Eddahab est dorénavant dotée d’infrastructures modernes et de structures à la mesure des ambitions qui en font une zone attrayante pour les investissements nationaux et étrangers dans les secteurs du tourisme, de la pêche maritime, de l’élevage camelin et de la culture des primeurs.

De même, cette province qui séduit également les amateurs de sports nationaux et étrangers, accueille des activités sportives nationales et internationales.

La province de Oued Eddahab, qui est en droit d’être fière du saut qualitatif qu’a connu la ville de Dakhla, capitale de la région de Oued-Eddahab Lagouira, dans les domaines économique, de l’urbanisme et social, figure au nombre des grands pôles urbains des provinces du Sud du Royaume.

Sous la conduite éclairée de SM le Roi Mohammed VI, l’oeuvre d’édification et le processus de préservation de l’intégrité territoriale se poursuivent dans la ville de Dakhla avec la mobilisation des Marocains de Tanger à Lagouira.

14/08/2018