À la une


Date de mise en ligne : 30 juin 2021

Les avocats arabes réitèrent leur soutien à l’intégrité territoriale du Maroc

 L’Union des Avocats Arabes a réitéré son soutien total à l’intégrité territoriale du Royaume du Maroc et son rejet de toute atteinte à la souveraineté marocaine.

Dans un communiqué publié à l’issue des travaux de sa première session de 2021, tenue les 25 et 26 juin à Damas, le Bureau permanent de l’Union a salué la proposition marocaine “sérieuse et démocratique” d’autonomie des provinces du Sud du Royaume.

D’autre part, le bureau a exprimé son étonnement du traitement inhumain, violent et contraire à toutes les conventions internationales des questions de migration et des migrants marocains, en particulier en ce qui concerne les mineurs, appelant le gouvernement espagnol au respect total de la Convention internationale sur les droits de l’Enfant.

Il a salué, à cet égard, la décision de Sa Majesté le Roi Mohammed VI qui a appelé les gouvernements européens à faciliter les procédures à même d’assurer le retour de tous les mineurs marocains en coordination avec les Consulats marocains en Europe et dans le plein respect de la Convention relative aux droits des l’Enfant.

Le bureau a également exprimé son rejet de la résolution du Parlement européen sur le Maroc, notant qu’elle «reflète un alignement européen injustifié sur la position de l’Espagne, dans un étrange déni des relations de partenariat qui le lient avec le Royaume et dans une dangereuse transgression de ses compétences et des compétences des organes de l’ONU se rapportant aux accords internationaux traitant des questions relatives aux enfants.

Le bureau permanent de l’Union des Avocats Arabes a, ainsi, fait savoir qu’il a chargé le Secrétariat général d’adresser une lettre au Parlement européen à ce sujet.

Sur la question palestinienne, le bureau s’est félicité des efforts continus de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, en tant que Président du Comité Al-Qods, visant à soutenir le peuple palestinien et la résistance des Maqdissis, en particulier après les récentes agressions perpétrées contre la Bande de Gaza et le siège qui lui est imposé par les autorités d’occupation israéliennes.
29/06/2021