À la une


Date de mise en ligne : 17 juin 2022

C24: Pour la Guinée-Bissau, le plan d’autonomie est la solution « la plus réaliste » au différend autour du Sahara marocain

Nations Unies (New York) – La Guinée-Bissau a affirmé, devant le Comité des 24 (C24) de l’ONU, que l’initiative marocaine d’autonomie est “le plan le plus réaliste et pragmatique” pour résoudre le différend régional autour du Sahara.

 

S’exprimant lors de la réunion annuelle du C24, la Délégation bissau-guinéenne a souligné que pour son pays, l’initiative d’autonomie est “le plan le plus réaliste et pragmatique pour une solution mutuellement acceptable à la question du Sahara”.

 

Ce plan “a un grand potentiel pour promouvoir un environnement propice au renforcement de la coopération dans la région qui apporterait plus de stabilité et de sécurité dans le Maghreb et au Sahel”, a-t-elle relevé.

 

Faisant part du soutien de son pays aux efforts onusiens visant à relancer le processus politique, la Délégation a indiqué que les tables rondes tenues à Genève avec la participation du Maroc, de l’Algérie, de la Mauritanie et du “polisario”, reflètent l’importance de ce processus mené sous l’égide des Nations Unies.

 

Elle a, dans ce sens, fait savoir que son pays salue les efforts de l’Envoyé personnel du Secrétaire général de l’ONU, Staffan de Mistura, pour la reprise du processus des tables-rondes, en capitalisant sur les progrès réalisés par son prédécesseur.

 

En outre, la Délégation s’est félicitée de la tenue en septembre dernier des élections législatives au Maroc ainsi que de la participation des élus des provinces du Sud aux séminaires régionaux du C24 et aux deux tables-rondes qui ont eu lieu à Genève.

 

Elle a, par ailleurs, mis en avant les efforts du Maroc pour renforcer notamment le développement des infrastructures, de l’éducation et du secteur de la santé au profit des populations des provinces du Sud, soulignant que ces initiatives ont encouragé plusieurs pays, y compris la Guinée-Bissau à ouvrir des consulats généraux et des représentations diplomatiques dans les villes de Laâyoune et Dakhla.

 

Evoquant la lutte contre la pandémie de Covid-19, la Délégation bissau-guinéenne a relevé que le gouvernement marocain n’a ménagé aucun effort pour venir en aide aux populations des provinces du Sud, à travers une campagne de vaccination à grande échelle.

 

MAP – 16 juin 2022