À la une


Date de mise en ligne : 26 mars 2018

Le Congrès US stipule que les fonds destinés au Maroc doivent être rendus disponibles à l’assistance au Sahara marocain

Le Congrès des États-Unis d’Amérique a voté, jeudi 22 mars, la loi budgétaire américaine au titre de l’année 2018 qui, à l’instar de celle de 2017, stipule sous le Titre III que les fonds destinés au Maroc doivent être rendus disponibles à l’assistance au Sahara marocain. Ces dispositions claires et sans ambiguïté aucune viennent conforter la décision prise par la Commission européenne d’inclure spécifiquement le Sahara marocain dans le prochain Accord de pêche. Ces mesures confirment que le développement du Royaume du Maroc est consubstantiel à celui de tout son territoire incluant le Sahara marocain. Ce développement ne peut se faire qu’à travers des accords internationaux et la coopération, que seul le Royaume du Maroc peut conclure. Par ailleurs, la loi adoptée par le Congrès américain demande au secrétaire d’État de présenter un rapport, sous 45 jours, «décrivant les dispositions prises pour renforcer le contrôle de la livraison de l’assistance humanitaire aux réfugiés en Afrique du Nord», dans une référence à peine voilée à la population des camps de Tindouf en Algérie.
25/03/2018