À la une


Date de mise en ligne : 9 mars 2021

Dakhla: Lancement de la première édition du programme « Women invest »

 La première édition du programme « Women invest » a été officiellement lancée, lundi à Dakhla, pour renforcer l’entrepreneuriat féminin dans les provinces du Sud du Royaume.

Lancé lors d’une cérémonie tenue à l’occasion de la Journée internationale des femmes sous le thème « L’entreprise féminine, de l’idée à l’entreprise », ce programme d’appui à l’entreprenariat féminin qui s’inscrit dans le cadre de partenariats public-privé (PPP), ciblera 100 femmes entrepreneures et porteuses de projet dans la région de Dakhla Oued Eddahab.

Les bénéficiaires de ce programme vont suivre 30 heures de formation du 8 au 31 mars, en plus de six mois d’accompagnement en présentiel et à distance, en vue de développer et de mettre en avant leurs projets créateurs de valeurs, à même de créer un réseau dynamique de femmes entrepreneures pour appuyer le développement local.

Initié par le Centre régional d’investissement Dakhla-Oued Eddahab, en partenariat avec l’Association des femmes chefs d’entreprises (AFEM), la Fédération marocaine des technologies de l’information des télécommunications et de l’offshoring (APEBI), l’Ordre des experts comptables (OEC) et l’Ecole nationale de commerce et de gestion à Dakhla, ce programme vise à promouvoir et à accompagner les femmes en faveur d’un développement durable dans la région.

Le programme « Women invest » s’assigne pour objectifs de favoriser la dynamique économique de proximité et d’identifier les besoins spécifiques des femmes en termes de prestation de services d’accompagnement (mentoring et coaching) et aussi en termes de produits financiers (programme Intelaka, le mode de financement pour TPE/PME et l’étude de marché).

S’exprimant à cette occasion, le PDG et Fondateur de LaStartupFactory, Mehdi Alaoui et vice-président de l’APEBI Mehdi Alaoui a mis l’accent sur le programme « Boost with Facebook », destiné à équiper les très petites entreprises (TPE) et les PME des compétences en marketing numérique dont elles ont besoin pour accroitre leur présence en ligne et être compétitives dans l’économie numérique.

De même, M. Alaoui a rappelé le mémorandum d’entente, signé avec le CRI de Dakhla-Oued Eddahab, visant à identifier de nouvelles niches du secteur de l’Offshoring, favoriser la création de synergies et proposer un dispositif d’accompagnement dédié aux acteurs de l’écosystème régional.

Pour sa part, Fatima Zahar Abouzaid, experte-comptable à Dakhla a indiqué que cette réunion a été une occasion de mettre la lumière sur la question de l’entrepreneuriat féminin au Maroc, vu son importance sur les plans social et économique, soulignant que les femmes entrepreneures contribuent amplement au développement économique.

Mme Abouzaid a, dans ce sens, noté que la femme sahraouie, à l’instar des femmes marocaines, s’est imposée avec brio dans divers domaines de développement et occupe désormais une place toute particulière grâce à sa persévérance et à la faveur du statut privilégié dont elle jouit au sein de la société.

Cette rencontre a été marquée notamment par la présence du wali de la région de Dakhla-Oued Eddahab, gouverneur de la province d’Oued Eddahab, Lamine Benomar, du directeur du CRI, Mounir Houari, ainsi que des élus, des actrices associatives et des femmes entrepreneures de la région.
08/03/2021