À la une


Date de mise en ligne : 7 juillet 2022

Dakhla-Oued Eddahab : Le CRDH approuve des projets socio-économiques programmés en 2022

Le comité régional du développement humain (CRDH) de Dakhla-Oued Eddahab a adopté, mercredi, une série de projets socio-économiques programmés au titre de l’année 2022 dans les provinces d’Oued Eddahab et d’Aousserd.

 

Lors d’une réunion présidée par le gouverneur de la province d’Aousserd, Abderrahaman El Jaouhari, les membres du CRDH ont approuvé une série de projets qui s’inscrivent dans le cadre de la mise en œuvre des programmes de la troisième phase de l’Initiative nationale pour le développement humain (INDH).

 

Concernant la province d’Oued Eddahab, deux projets programmés au titre de 2022 dans le cadre du programme relatif à l’accompagnement des personnes en situation de précarité ont été approuvés, nécessitant une enveloppe budgétaire de plus de 3,5 millions de dirhams (MDH), portant sur la gestion du Centre régional d’hémodialyse (2 MDH) et l’équipement du parc balnéaire à Foum Labouir (1,5 MDH).

 

Des crédits financiers estimés à plus de 4,53 MDH destinés au programme lié à l’amélioration du revenu et l’intégration économique des jeunes ont été adoptés, dont la contribution de l’INDH se chiffre à 2.718.600 Dhs et celle des porteurs des projets (1.812.401 Dhs).

 

Pour ce qui est de la province d’Aousserd, les membres du CRDH ont approuvé une contribution de l’INDH de l’ordre de plus 1,73 MDH pour le financement de 28 projets inscrits dans le programme d’amélioration du revenu et d’inclusion économique des jeunes (axe de l’entreprenariat).

 

En plus, une enveloppe budgétaire de 200.000 DH a été dédiée à l’axe « Appui à l’employabilité », à travers l’adoption d’une convention de partenariat entre le CPDH et la Fondation de recherche, de développement et d’innovation en sciences et ingénierie (FRDISI) et l’Agence nationale de promotion de l’emploi et des compétences (ANAPEC) à Dakhla, portant sur l’orientation des jeunes au marché d’emploi via une série de formations.

 

Ces projets portent également sur le financement du programme relatif au soutien à l’entreprenariat (610.000 DH), à l’aménagement et l’équipement des plateformes des jeunes à Dakhla et Bir Gandouz (300.000 DH) et à la gestion de la plateforme (300.000 DH).

 

S’agissant du programme lié à l’impulsion du capital humain des générations montantes, trois projets dédiés au soutien de l’enseignement préscolaire en milieu rural ont été approuvés, à savoir l’équipement d’une unité d’enseignement préscolaire au centre de Bir Gandouz (25.000 DH), le budget de gestion de trois classes d’enseignement préscolaire au même Centre (165.000 DH) et le programme « Un million de cartables » (53.668 DH).

 

Par ailleurs, le CRDH a adopté le plan d’action de l’INDH pour l’année 2023, portant sur les projets programmés dans le cadre du programme relatif à l’amélioration du revenu et d’inclusion économique des jeunes, ayant mobilisé un montant global de 3.318.993 DH.

 

Quant au programme relatif à l’accompagnement des personnes en situation de précarité, un montant estimé à plus de 1,64 MDH a été mobilisé pour des projets destinés notamment à la gestion des centres d’accueil Bir Gandouz et Alfokma, à la formation des femmes en situation difficile, une campagne médicale destinée aux personnes atteintes de déficience visuelle et à l’équipement d’un centre d’accueil à El Guerguerat.

 

S’agissant du programme lié à l’impulsion du capital humain des générations montantes, le montant total des crédits alloués se chiffre à plus de 1,31 MDH, portant sur la santé de la mère et de l’enfant, le soutien de la scolarisation et la lutte contre la déperdition scolaire et le soutien de l’enseignement préscolaire en milieu rural.

 

(Map 06/07/2022)