À la une


Date de mise en ligne : 7 novembre 2021

El Guerguarate/Bir Gandouz: Inauguration et lancement des travaux de plusieurs projets de développement

Plusieurs projets de développement ont été inaugurés et d’autres lancés, samedi à El Guerguarate et Bir Gandouz, à l’occasion du 46ème anniversaire de la Marche verte, en vue de donner un nouvel élan à la forte dynamique socio-économique en cours dans la région.

Ainsi, le gouverneur de la province, Abderrahmane EL Jaouhari, accompagné notamment du directeur général de l’Office national de l’électricité et de l’eau potable (ONEE), Abderrahim El Hafidi et du directeur général de l’Agence pour la promotion et le développement économique et social des provinces du Sud du Royaume (APDS), Jabrane Raklaoui, a inauguré et donné le coup d’envoi à une série de projets programmés dans de la province d’Aousserd.

Dans ce cadre, M. El Jaouhari a donné le coup d’envoi aux travaux d’aménagement des zones de distribution et de commerce au niveau du poste frontalier El Guergarate et à Bir Gandouz. De 30 Ha chacune, ces deux zones de dernière génération qui mobiliseront un investissement de 160 millions de dirhams (MDH) sont de nature à renforcer l’attractivité économique de la région et à améliorer les infrastructures en vue d’attirer les investissements privés tant nationaux qu’internationaux.

Les zones de distribution et de commerce à Bir Gandouz et El Guerguarat sont destinées à accueillir en particulier les petites et moyennes entreprises (PME), les petites et moyennes industries (PMI) et la logistique sur tous les maillons de la chaîne de valeur (transporteurs, entrepositaires, représentants des douanes , transitaires, agents de fret…), ainsi que les différents services (restauration, banque, pharmacie, commerces et guichet d’aide à la création d’entreprise et à l’obtention d’autorisations de construire).

Au poste frontalier El Guerguarate, M. El Jaouhari et la délégation l’accompagnant ont lancé les travaux d’électrification de ce poste frontière via son raccordement au réseau électrique du Centre de Bir Gandouz avec la construction d’un réseau de distribution moyen tension et bas tension, le renforcement de la centrale de Bir Gandouz et la réalisation d’une centrale solaire avec système de stockage.

Par ailleurs, ils ont donné le coup d’envoi des travaux du projet d’alimentation en eau potable du poste frontalier El Guerguarate (24 MDH), qui consiste en la réalisation et l’équipement d’un nouveau forage, d’une station de dessalement de l’eau de mer pour un débit de 432 m3/jour et la construction d’un réservoir surélevé avec une capacité de 200 m3.

A El Guerguarate, ils ont aussi donné le coup d’envoi aux travaux de construction d’une agence d’Al Barid Bank et remis un camion-citerne dans le cadre du premier programme de l’INDH relatif au rattrapage des déficits en infrastructures et services sociaux de base dans les territoires les moins équipés.

Au Bir Gandouz, M. El Jaouhari et la délégation l’accompagnant ont donné le coup d’envoi aux travaux d’électrification et d’assainissement liquide aux centres de Bir Gandouz et d’Aousserd.

Il s’agit du raccordement du village de Pêche Lamhiriz au réseau électrique de Bir Gandouz (40 MDH), financé en totalité par le conseil régional de Dakhla-Oued Eddahab et la construction d’un poste élévateur 0.4/22kV au niveau de la centrale de Bir Gandouz (17,4 MDH) dont la mise en service est prévue en novembre 2022.

Le centre de Bir Gandouz bénéficiera également d’un autre projet relatif à l’aménagement de l’éclairage public (2.4 MDH), avec la mise en place de 115 candélabres luminaires LED et plus de 5 Km de réseau d’éclairage public.

Au niveau de ce même centre, les responsables sont enquis de l’état d’avancement du projet d’assainissement du centre de Bir Gandouz (60 MDH), portant sur la réalisation d’un réseau d’assainissement d’un linéaire de 15,5 km, de deux stations de pompage et d’une station d’épuration de type lagunage naturel, avec une capacité de 487 m3/j.

Au centre d’Aousserd, un projet d’envergure qui consiste en l’hybridation de la centrale Diesel existante par une centrale solaire avec un système de stockage sera lancé (51,25 MDH). Prévu d’être mis en service en décembre 2022, il a pour objectif d’assurer une alimentation en énergie électrique en continu 24h/24h au lieu de 12h/24h du Centre d’Aousserd.

Par la suite, M. El Jaouhari et la délégation l’accompagnant ont inauguré la route liant Bir Gandouz à Lamhiriz, sur un linéaire de 16,3 km, portant sur le renforcement et l’élargissement de la route à 6 mètres, avec une enveloppe budgétaire d’environ 40 MDH.

De même, ils ont procédé à l’inauguration de la conservation des gravures rupestres et des sites archéologiques au centre de Bir Gandouz. Érigée sur une superficie de 365 m2, cette structure s’inscrit dans le cadre de la mise en application des dispositions de la composante culturelle du nouveau modèle développement des provinces du Sud.

Par la suite, ils ont donné le coup d’envoi pour la construction d’une crèche à Bir Gandouz pour le compte de la Ligue marocaine pour la protection de l’enfance.

Fruit d’un partenariat entre le Comité provincial de développement Humain (CPDH) d’Aousserd et le Comité régional de développement humain (CRDH) de Dakhla-Oued Eddahab, cet établissement à vocation sociale, éducative, psychologique et médicale, est destiné à accueillir et à héberger des enfants âgés de 2 à 5 ans (80 lits), le but étant de développer leurs capacités et de prendre soins d’enfants dans un environnement sain.

A cette occasion, il a été également procédé à l’inauguration d’une salle pluridisciplinaire à Bir Gandouz dans le cadre du 2ème programme de l’INDH qui concerne l’accompagnement des personnes en situation de précarité (460.000 DH) et d’un parking automobile et d’équipement (environ 4 MDH), ainsi que l’aménagement, entretien et équipement du centre d’accueil « Alfokma » à Lamhiriz dans le cadre du 2eme programme de l’INDH pour un montant de plus 373.000 Dh.
 06/11/2021