À la une


Date de mise en ligne : 8 septembre 2020

Installation des nouveaux membres de la Commission régionale des droits de l’Homme de Dakhla-Oued Eddahab

 La présidente du Conseil national des droits de l’Homme (CNDH), Amina Bouayach, a présidé, lundi 07/09/2020 à Dakhla, la cérémonie d’installation des nouveaux membres de la commission régionale des droits de l’Homme (CRDH) de Dakhla-Oued Eddahab.

La CRDH de Dakhla-Oued Eddahab se compose de 21 membres proposés par les corps représentatifs régionaux des magistrats, des avocats, des médecins, des oulémas et des journalistes professionnels, des associations et des observatoires régionaux des droits de l’Homme et de personnalités actives dans le domaine de la protection et de la promotion des droits de l’Homme.

A cette occasion, Mme Bouayach a souligné que cette rencontre constitue une étape primordiale, à travers laquelle le CNDH poursuit le parachèvement de ses structures et ses organes, en procédant à l’installation des membres de ses commissions régionales et le suivi des actions qui leur sont dévolues.

Dans cette lignée, elle a indiqué que le principe de rotation au niveau des postes de responsabilité a été appliqué dans le cadre de cette nouvelle composition de la CRDH, en vue de garantir une représentativité élargie au sein des commissions du Conseil, mettant l’accent sur la responsabilité qui incombe aux nouveaux membres.

Mme Bouayach a également noté que le Conseil a une stratégie claire adoptée par l’Assemblée générale du CNDH et basée sur l’effectivité des droits de l’Homme, plaidant pour la consolidation de l’interaction avec les membres des commissions régionales, en vue d’assurer le suivi et l’évaluation des politiques publiques au niveau de la région.

Pour sa part, la présidente de la Commission régionale des droits de l’Homme de Dakhla-Oued Eddahab, Maimouna Essayed, a félicité les nouveaux membres pour la confiance placée en eux, en les appelant à adhérer pleinement aux efforts visant la promotion et la consécration de la culture des droits de l’Homme au niveau régional.

Elle a dans ce sens souligné que les membres de la commission se pencheront, conformément à la loi régissant le Conseil, sur plusieurs questions majeures pour mieux ancrer la culture et la pratique des droits de l’Homme, en adoptant une politique de proximité, d’anticipation, de suivi, d’accompagnement et de médiation.

Dans ce sillage, Mme Essayed a noté que des groupes de travail vont s’acquitter de ces missions, dont le groupe chargé de la protection des droits de l’Homme et celui de la promotion et la diffusion de la culture des droits de l’Homme, ainsi que d’autres groupes qui vont se concentrer sur le suivi des politiques publiques dans la région.

En Outre, la présidente de la Commission régionale des droits de l’Homme de Dakhla-Oued Eddahab a présenté un exposé, dans lequel elle a mis l’accent sur les différentes activités ayant été organisées par cette structure, liées à la protection et à la promotion des droits de l’Homme et au renforcement des capacités des personnes actives dans le domaine.
08/09/2020