À la une


Date de mise en ligne : 7 novembre 2015

La Marche Verte : un défi national où la famille royale s’est mise à l’œuvre

Le 40-ème anniversaire de la Marche Verte est une occasion pour nous rappeler que cet évènement historique phare est la concrétisation d’un défi national où l’illustre famille royale s’est mise à l’œuvre, dans un élan de solidarité et d’engagement sans faille en faveur des causes nationales. 

L’engagement de la famille royale restera certes gravé en lettres d’or dans l’histoire du Maroc, en témoigne le corpus médiatique très riche et la littérature abondante sur ce sujet. 

Feu SM Hassan II, qui a annoncé au monde entier la détermination du Maroc à organiser la Marche Verte, fruit du génie d’un grand Souverain, pour parachever son intégrité territoriale, avait tenu à être le premier à s’inscrire sur les listes des volontaires devant participer à cette épopée mémorable. 

En effet, le regretté Souverain était en tête des 350.000 citoyens ayant répondu à l’appel de la patrie et du devoir pour récupérer le Sahara, dont 10 pc de femmes, donnant ainsi l’exemple aux Marocains, mais également aux membres de l’illustre famille royale qui a témoigné d’un grand intérêt pour cette Marche pacifique.

Ainsi, SM le Roi Mohammed VI, à l’époque Prince Héritier, avait présidé la cérémonie de départ des 25.000 volontaires de la province de Marrakech qui devaient gagner Tarfaya en vue de participer à la glorieuse Marche Verte vers le Sahara. 

Dans une allocution de circonstance, SAR le Prince Héritier Sidi Mohammed avait transmis aux volontaires la bénédiction du leader de l’action unificatrice, Feu SM Hassan II, ainsi que le souci du Souverain de les voir rejoindre dans l’ordre les autres contingents des différentes régions du Maroc. 

Pour sa part, SAR La Princesse Lalla Malika, présidente du Croissant Rouge marocain (CRM), avait accueilli, un après-midi du 24 octobre à Tiznit, le convoi des volontaires de la province de Taza et quatre jours après, elle s’était rendue en visite d’inspection à l’hôpital de la ville et reçu un infirmier de réanimation volontaire venant d’Oujda à bord d’une ambulance équipée pour participer à la Marche Verte.

Son Altesse Royale avait également reçu une délégation des femmes de Tiznit qui se sont portées volontaires pour se joindre à celles venant du Nord pour se rendre au Sahara marocain et donné ses instructions aux autorités de la province de Tiznit pour la constitution d’un comité provincial du CRM dans la ville. 

Le 30 octobre, SAR La Princesse Lalla Malika avait présidé, à Tiznit, une séance de travail regroupant les membres du CRM et les responsables des secouristes qui participaient à la marche pacifique et donné ses instructions pour l’installation de six nouveaux camps de secouristes à Tarfaya. 

Ainsi, le CRM, qui avait fait don aux autorités de Tiznit d’un matériel de camp, disposait d’un camp à Ouarzazate, un autre à Taroudant, un centre à Agadir, un camp à Ait Melloul, un à Bou Izakarne, un à Goulmine, un centre à Tan-Tan, six centres à Tarfaya en plus du centre principal à Tiznit. 

Son Altesse Royale avait effectué également une visite d’inspection des camps de secouristes dépendant du CRM installés à Ait Melloul et donné ses instructions pour continuer l’activité du secourisme au profit des marcheurs de la paix et octroyer l’aide matérielle nécessaire à ces volontaires. 

Après Tiznit et Agadir, SAR La Princesse Lalla Malika s’était rendue à Tarfaya à la tête d’une importante délégation pour s’enquérir de l’état de santé des volontaires, notamment dans l’hôpital principal de la ville et le centre du CRM. 

Son Altesse Royale faisait ainsi preuve d’une énergie et d’un dynamisme inépuisables. Elle avait retourné le même jour à Agadir où elle avait inspecté les camps de secouristes se trouvant dans la zone de bivouac, hébergeant les 350.000 volontaires qui attendaient le signal de Feu SM Hassan II pour entamer la marche. 

Le dynamisme des membres de l’illustre famille royale s’est traduit également dans les actions de Feue SAR Lalla Amina et Feue SA Lalla Fatima Azzahra, qui avaient rendu visite aux volontaires des provinces de Kelaat Sraghna, Azilal, Beni Mellal, Khouribga et Settat.