À la une


Date de mise en ligne : 10 octobre 2016

Législatives 2016: La forte participation des populations des provinces du sud, l’illustration d’une adhésion inébranlable au processus démocratique dans le Royaume

La forte participation des populations des provinces du sud aux élections législatives de 7 octobre illustre parfaitement leur adhésion inébranlable au processus démocratique en cours au Maroc et leur attachement à l’unité nationale, ont souligné des acteurs locaux à Laâyoune.

En se rendant en masse aux urnes le jour du scrutin pour élire leurs représentants légitimes, les habitants de ces provinces, aux dires de ces acteurs, ont donné une éloquente leçon en matière de participation politique pour la consolidation de l’œuvre de développement dans le Royaume et la réalisation de leurs aspirations dans le cadre de l’unité nationale.

Cette participation remarquable traduit également la confiance placée par les habitants de ces provinces dans les institutions nationales et leur détermination indéfectible et constante à contribuer à l’aboutissement de toutes les échéances nationales, ont-ils relevé.

« A travers cette participation massive, les populations des provinces du Sud ont donné une grande leçon en matière d’engagement citoyen et d’attachement aux institutions et à l’unité nationales », a souligné le président de l’Association pour l’unité et des droits de l’Homme à Laâyoune, Dah El-Mekki.

Dans une déclaration à la MAP, M. Mekki a souligné que la participation forte des populations de ces provinces au processus électoral « donne la preuve de leur attachement aux valeurs d’unité nationale » et témoigne « de leur détermination ferme à contribuer de manière efficace aux réformes démocratiques dans le Royaume et de leur adhésion spontanée dans la vie politique pour choisir leur représentants légitimes ».

Cette adhésion totale au processus de consolidation des institutions nationale, a-t-il poursuivi, est aussi un signal fort qui bat en brèche toutes les allégations colportées par les adversaires de l’intégrité territoriale du Royaume et confirme l’attachement indéfectible de ces populations à l’unité nationale et à l’intégrité territoriale du Royaume.

De son côté, Ibrahim Bellali Souiyeh, membre du Conseil royal consultatif des affaires sahariennes (CORCAS), a affirmé que la participation forte des populations des provinces du sud aux différentes échéances nationales reflète l’adhésion totale des citoyens de ces régions au processus politique et démocratique qui consacrer l’unité nationale.

L’afflux massif des citoyens vers les bureaux de vote dans les provinces du sud témoigne, sans nul doute, de la conviction des populations locales de la pertinence des choix démocratiques du Royaume et de leur détermination constante à participer à la gestion de la chose publique.

Les circonscriptions locales dans les provinces du sud ont connu des taux de participation particulièrement élevés, selon des résultats communiqués par les autorités locales. Ainsi, le taux de participation s’est établi à 76,71 pc dans la circonscription d’Aousserd, à 75,94 pc dans la province de Tarfaya, à 64,30 pc au niveau de Boujdour, à 62 pc à Smara, à 57,21 pc à Laâyoune, à 49 pc à Tan Tan et à 43,57 pc à Guelmim.
09/10/2016