À la une


Date de mise en ligne : 2 novembre 2018

M. Omar Hilale: En menaçant d’abattre des avions civils, le “polisario” bascule dans la sphère des groupes terroristes

 

 En menaçant de recourir à des missiles sol-air, qu’il a déployés à l’est du dispositif de sécurité dans le but d’abattre des avions civils, comme cela a été rapporté par les médias séparatistes, le “polisario” bascule dans la sphère des groupes terroristes tel que Daesh et Al-Qaeda, a déclaré, mercredi à l’ONU, l’Ambassadeur, représentant permanent du Maroc aux Nations Unies, M. Omar Hilale.

“Si le ‘polisario’ opère une telle mutation, il basculera d’un groupuscule séparatiste armé vers un groupe terroriste à l’instar de Daesh et Al-Qaeda”, a mis en garde l’Ambassadeur Hilale, qui donnait un point de presse, à l’issue de l’adoption de la résolution 2440 du Conseil de sécurité prorogeant de six mois le mandat de la MINURSO, jusqu’au 30 avril 2019.

M. Hilale a tenu à rappeler, dans ce contexte, que les attaques contre les civils sont formellement interdites par les lois et normes nationales et internationales même en temps de guerre, lesquelles attaques ne peuvent nullement être justifiées.

Il a souligné que le cas échéant “la responsabilité du ‘polisario’ sera entièrement engagée et il sera, alors, du ressort de la Cour pénale internationale de s’en saisir”.

“Si une telle éventualité venait à se produire, le Maroc saura alors ce qu’il a à faire”, a conclu M. Omar Hilale.
01/11/2018