À la une


Date de mise en ligne : 28 décembre 2017

Les manœuvres menées par le polisario reflètent son désarroi et la dislocation de ses rangs

Les manœuvres menées par le  »polisario » reflètent son désarroi et la dislocation de ses rangs à la suite des victoires successives accumulées par le Maroc dans la défense de son intégrité territoriale, a affirmé, jeudi à Rabat, le ministre délégué chargé des Relations avec le Parlement et la Société civile, porte-parole du gouvernement, Mustapha El Khalfi.

S’exprimant lors d’un point de presse à l’issue des travaux du Conseil du gouvernement, tenu sous la présidence du chef du gouvernement Saâd Eddine El Othmani, M. El Khalfi a souligné que le Maroc avance aujourd’hui à pas fermes et assurés dans la défense et la consolidation de son intégrité territoriale, et agit sur le terrain dans le cadre d’un modèle de développement qui a fait ses preuves et porte ses fruits.

Quiconque visite la région s’attarde sur le volume des transformations en cours et les projets de développement à même de donner naissance à un nouveau pôle économique du Royaume, a fait observer le ministre, revenant, à cet effet, sur le dernier aspect des progrès réalisés, à savoir la décision prise au niveau gouvernemental au sujet des zones industrielles de Laâyoune en réponse aux demandes de la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM), et qui vise à relever le niveau d’investissement dans la région.

En parallèle à ces progrès concrets qui s’inscrivent dans une dynamique de développement prometteuse et avant-gardiste, le Royaume a accompli plusieurs avancées sur le plan politique, que ce soit au niveau de la politique africaine du Royaume et de ses partenariats stratégiques ou au niveau des Nations Unies, a-t-il dit, faisant remarquer que ces réalisations placent le Maroc dans une position avancée.

L’année 2017 a été placée sous le sceau de la consolidation de la détermination qui a prévalu en 2016, a estimé le ministre, ajoutant que cette année a été marquée par l’initiative, le progrès et des victoires incontestables dans le cadre de la cause nationale, des victoires que personne ne peut renier.

Dans ce contexte, il a expliqué que l’Union africaine n’est plus cette plateforme qui était instrumentalisée, comme cela pouvait être le cas par le passé, pour provoquer le Royaume et nuire à sa cause nationale. Dans le cadre de l’UA, le Maroc figure désormais comme une puissance aux côtés d’autres dirigeants dans la défense des causes de l’Afrique telles que celles relatives à la jeunesse, la migration et autres.

La même chose s’est produite lors des réunions de la 4ème commission de l’ONU cette année et au sein du Conseil des droits de l’Homme à Genève, a rappelé M. El Khalfi, indiquant que le Maroc a engrangé des victoires à l’intérieur et à l’extérieur grâce à la politique et la vision éclairée de SM le Roi Mohammed VI, a dit le ministre.
 28/12/2017