À la une


Date de mise en ligne : 4 décembre 2016

Maroc – Nigeria : Projet Gazoduc Nigeria-Maroc: Une initiative à portée historique

Le projet de gazoduc Nigeria-Maroc, dont l’annonce a été faite samedi lors d’une cérémonie solennelle présidée par Sa Majesté le Roi Mohammed VI, que Dieu L’assiste, et le Président de la République Fédérale du Nigeria, SEM. Muhammadu Buhari, est une initiative à portée historique qui vient conforter la vision royale pour une Afrique Maitresse de son destin.

Appelé à relier les ressources gazières du Nigeria, celles de plusieurs pays d’Afrique de l’Ouest et le Maroc, ce pipeline s’inscrit dans le cadre de la vision commune des deux chefs d’État pour un développement durable, une coopération Sud/Sud fructueuse et solidaire, et une intégration économique régionale accrue.

Ce méga-projet, qui favorisera ainsi une intégration économique plus profonde, fondée sur des complémentarités positives, des synergies durables et des approches inclusives, accélèrera la transformation structurelle des économies nationales de la région, plaçant ainsi toute la région sur le chemin d’une croissance plus forte et plus verte.

Une telle initiative s’inscrit en droite ligne du discours prononcé par le Souverain à l’ouverture du « Sommet Africain de l’Action », tenu à Marrakech en marge de la 22è Conférence des parties à la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques (COP22), dans lequel SM le Roi avait invité les pays africains à « dessiner une Afrique résiliente aux changements climatiques, une Afrique qui s’engage résolument sur la voie du développement durable ».

Le gazoduc Nigeria-Maroc, qui sera conçu avec la participation de toutes les parties prenantes, contribuera également au renforcement du dialogue et de la coopération entre les pays de la Région de l’Afrique de l’Ouest et même au-delà.

Ce partenariat Sud/Sud vise à accélérer les projets d’électrification dans toute la région, servant ainsi de base pour la création d’un marché régional compétitif de l’électricité, susceptible d’être relié au marché européen de l’énergie. Il permettra également de développer des pôles industriels intégrés dans la sous-région dans des secteurs tels que l’industrie, l’agro-business et les engrais, afin d’attirer des capitaux étrangers, et d’améliorer la compétitivité des exportations, et de stimuler la transformation locale des ressources naturelles largement disponibles pour les marchés nationaux et internationaux.

Pour assurer plein succès à ce projet, Sa Majesté le Roi Mohammed VI et le Président Muhammadu Buhari ont convenu de mettre en place un organe de coordination bilatéral chargé de suivre cet important projet.

Une telle coopération stratégique confirme la place de choix qu’occupe l’Afrique dans la politique étrangère du Royaume. Elle représente un symbole fort et ouvre de nouvelles perspectives pour la coopération entre le Maroc et le Nigeria, voire entre le Royaume et la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO).

Un projet conçu par les Africains et pour les Africains, le gazoduc Nigeria-Maroc consacre, une fois de plus, la Vision Royale d’une Afrique maîtresse de son destin, qui prend en main son propre développement.
03/12/2016