À la une


Date de mise en ligne : 19 mars 2022

Le message de Pedro Sanchez au Souverain renforce la position du Maroc au sujet du Sahara marocain

Le message adressé vendredi à SM le Roi Mohammed VI, par le président du gouvernement espagnol, Pedro Sanchez, va « sans doute contribuer à améliorer les relations » entre les deux pays et « renforcer la position du Maroc » au sujet du différend autour du Sahara, a estimé Juan Vagni, professeur des relations internationales à l’Université de Cordoba en Argentine.

Dans une déclaration à la MAP, en réaction au message de Pedro Sanchez, ce chercheur au Conseil de recherche scientifique et technique d’Argentine a mis l’accent sur le caractère « inédit » de cette nouvelle position espagnole, qui vient “approuver”, selon lui, la reconnaissance par les Etats-Unis de la souveraineté du Maroc sur le Sahara.

« Il n’y a aucun doute que cette position espagnole est favorable au Maroc » dans la question du Sahara, a insisté le professeur argentin.

« En même temps, a-t-il dit, cette décision contribue à décompresser la tension récente dans les relations entre les deux pays » après l’épisode de l’accueil du dénommé Brahim Ghali dans un hôpital espagnol, estimant que le message de Pedro Sanchez permet de « clore également cette étape ouverte par cet incident ».

Dans son message au Souverain, M. Sanchez a souligné que “L’Espagne considère l’initiative marocaine d’autonomie comme la base la plus sérieuse, réaliste et crédible pour la résolution du différend” au sujet du Sahara Marocain.

Reconnaissant « l’importance de la question du Sahara pour le Maroc”, le chef de l’exécutif espagnol a mis l’accent sur “les efforts sérieux et crédibles du Maroc dans le cadre des Nations Unies pour trouver une solution mutuellement acceptable” au différend.

En réaction au message de Pedro Sanchez, le Maroc a indiqué qu’il apprécie hautement les positions positives et les engagements constructifs de l’Espagne au sujet de la question du Sahara Marocain.

 19/03/2022