À la une


Date de mise en ligne : 21 avril 2018

Mise en œuvre de programmes visant à répertorier le patrimoine hassani et à promouvoir la musique des Provinces du Sud

Le ministère de la Culture et de la Communication annonce le début de la mise en oeuvre de deux programmes visant à répertorier le patrimoine immatériel hassani et à valoriser la musique hassanie.

Dans un communiqué, le ministère indique que ces programmes s’inscrivent dans le cadre de son plan d’action relatif à la promotion du paysage culturel à l’échelle nationale et ce en application des dispositions de la composante culturelle dans le Contrat-programme, ainsi que la réalisation du programme de développement des trois régions du Sud du Royaume. Le ministère précise avoir commencé à répertorier, documenter et développer la recherche scientifique relative au legs oral du dialecte hassani, qui se répartit entre prose (dictons, énigmes, contes) et créations orales traditionnelles, et ce en collectant les travaux de différentes commissions qui veillent sur ce programme, notant qu’une anthologie sera publiée par le ministère de tutelle et mise à la disposition des chercheurs et établissements scientifiques.

Le ministère oeuvre aussi à répertorier les dictons et contes populaires ainsi que les œuvres poétiques hassanies qui n’avaient pas été répertoriées jusqu’au présent grâce au concours de conteurs mobilisés dans ce but.

Ainsi, poursuit le communiqué, il a été décidé de créer une commission spécialisée au sein du Centre des études et de recherches hassanies à Laâyoune pour superviser la classification et l’inventaire de ce qui a été recueilli au niveau des trois directions, outre la création d’un comité scientifique au niveau de la direction du Patrimoine chargée de superviser la méthodologie finale de publication d’une anthologie du patrimoine immatériel hassani.

Au niveau du second programme relatif à la promotion et à la valorisation de la musique hassanie, le communiqué fait savoir que les services relevant du ministère dans les provinces du sud se chargeront de compiler les troupes musicales dans les trois régions du Sud, et de sélectionner les œuvres les plus représentatives de chaque province sur la base de critères artistiques établis par la commission compétente. De même, des sessions de formation dans le domaine de la composition et de la pratique des instruments de musique traditionnels hassanis seront programmées lors de séjours artistiques organisés de manière alternative entre les trois régions des Provinces du sud, rapporte la même source. A cette occasion, le ministère de la Culture et de la Communication réitère sa détermination à mettre en œuvre toutes les dispositions du plan de financement et de réalisation des programmes de développement intégré des provinces du sud lancé par SM le Roi Mohammed VI à l’occasion du 40è anniversaire de la Marche Verte.

En application des dispositions de la Constitution, le ministère ambitionne de préserver la culture hassanie qui constitue une partie indissociable de l’identité culturelle marocaine unifiée, conclut le communiqué.
 21/04/2018