À la une


Date de mise en ligne : 19 mars 2022

La nouvelle position de l’Espagne sur le Sahara marocain, un changement sur la bonne voie

La nouvelle position de l’Espagne au sujet de la question du Sahara marocain est un “changement sur la bonne voie”, a souligné l’analyste politique, Mohamed Amrani Boukhobza.

L’Espagne a exprimé d’une façon explicite sa nouvelle position sur la question du Sahara, considérée comme un “changement”, a déclaré à la MAP, M. Boukhobza, notant que qu’elle a affirmé qu’”elle s’attache à la solution logique proposée par le Maroc et soutenue par les grandes capitales mondiales”.

“Ce changement est sur la bonne voie, d’autant plus que plusieurs grands pays ont fini par reconnaître la pleine souveraineté du Maroc sur son Sahara”, a fait savoir le doyen de la Faculté des sciences juridiques, économiques et sociales de Tétouan.

S’agissant des positions contenues dans le message adressé à SM le Roi Mohammed VI, par le Président du gouvernement espagnol, M. Boukhobza a estimé que “l’Espagne a interagi avec les fondamentaux que le Maroc veut établir dans la définition des relations bilatérales, notamment ceux relatifs à la confiance mutuelle, au principe de la transparence et aux intérêts communs”.

“Il s’agit d’un premier pas qui favorise l’ouverture d’une nouvelle page qui demeure tributaire d’une forte volonté, au vu de l’existence de dossiers en suspens”, a-t-il relevé, soulignant que l’Espagne “est consciente de l’ampleur des mutations opérées aux niveaux régional et international, et des nouveaux rôles et orientations des acteurs régionaux”.

Dans ce cadre, il a noté que “le Maroc et l’Espagne sont unis par des relations historiques et des intérêts communs, mais plusieurs changements sont survenus aux niveaux régional et international (…) et maintenant l’Espagne a compris que beaucoup de choses ont changé, et les deux pays peuvent continuer à avancer conjointement, sur la base du respect des intérêts mutuels et du principe gagnant-gagnant”.

Le Président du gouvernement espagnol, Pedro Sánchez, a souligné, dans un message adressé à SM le Roi Mohammed VI, que “l’Espagne considère l’initiative marocaine d’autonomie comme la base la plus sérieuse, réaliste et crédible pour la résolution du différend” au sujet du Sahara Marocain.

En réaction au message de Pedro Sanchez, le Maroc a indiqué qu’il apprécie hautement les positions positives et les engagements constructifs de l’Espagne au sujet de la question du Sahara Marocain.

Les termes de ce message permettent d’envisager une feuille de route claire et ambitieuse afin d’inscrire, durablement, le partenariat bilatéral dans le cadre des bases et des paramètres nouveaux, soulignés dans le Discours Royal du 20 août dernier, a affirmé le ministère des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger dans un communiqué.
 19/03/2022