À la une


Date de mise en ligne : 30 avril 2017

Omar Hilale: “Il n’y aura pas de processus politique s’il reste une seule trace du polisario à Guerguarat”

L’Ambassadeur représentant permanent du Maroc auprès des Nations unies, Omar Hilale, a mis en garde, vendredi au siège de l’ONU à New York, qu’ »il n’y aura pas de processus politique pour le règlement de la question du Sahara s’il reste une seule trace du polisario à Guerguarat”.

”Nous donnons au Département des opérations de maintien de la paix (DPKO), et surtout à la Minurso, le temps de ce weekend pour faire le nécessaire pour que toute trace du polisario à Guerguarat soit enlevée”, a tenu à préciser Omar Hilale, lors d’une conférence de presse, suite à l’adoption par le Conseil de sécurité, à l’unanimité de ses membres, de la résolution 2351 prorogeant d’un an le mandat de la Minurso, jusqu’au 30 avril 2018.

L’Ambassadeur représentant permanent du Maroc auprès des Nations unies a réitéré sa mise en garde: « Il n’y aura aucune discussion avec qui que ce soit, y compris les Nations Unies. Nous faisons confiance au DPKO et à la Minurso. C’est eux qui ont confirmé, ce soir, le départ de tous les éléments du polisario” de Guerguarat.

“Nous ne souhaitons pas que le DPKO et la Minurso cautionnent la duperie et la tricherie”, a martelé le diplomate marocain

Omar Hilale a, par ailleurs, souligné que “le Maroc se félicite de l’adoption à l’unanimité de la résolution 2351 et exprime ses vifs remerciements à la plume américaine (penholder) pour avoir élaboré ce texte, négocié et réussi son adoption à l’unanimité”.

Ce texte, a affirmé le diplomate marocain, “rend hommage aux actions du Maroc en même temps qu’il responsabilise les autres parties et leur enjoint de se conformer à la légalité internationale”.

29/04/2017