À la une


Date de mise en ligne : 7 juillet 2022

La position de l’Espagne sur le Sahara « doit être applaudie » (ex-ministre espagnol de la Défense)

L’ancien ministre espagnol de la Défense et ex-responsable des services de renseignements, José Bono, a salué la position de son pays sur la question du Sahara marocain, mettant l’accent sur l’importance fondamentale de préserver et promouvoir les relations entre Rabat et Madrid.

 

‘’La position du gouvernement espagnol sur la question du Sahara doit être applaudie’’, a souligné M. Bono, qui était l’invité d’une émission sur la chaîne espagnole « La Sexta ».

 

En considérant l’initiative marocaine d’autonomie comme la base la plus sérieuse, réaliste et crédible pour la résolution du contentieux autour du Sahara marocain, le gouvernement espagnol ‘’a agi correctement’’, a assuré M. Bono, également ancien président du Congrès des députés, faisant observer que ‘’les autres parties n’ont rien présenté pour résoudre ce différend’’.

 

Les populations du Sahara ‘’veulent des solutions, et ces solutions ne procèdent ni du polisario ni de l’Algérie’’, a-t-il souligné.

 

Revenant sur les relations entre son pays et le Maroc, M. Bono a plaidé pour la préservation des relations pour l’intérêt des deux pays. ‘’L’Espagne et le Maroc, deux pays voisins, doivent avoir une très bonne relation car nous avons besoin l’un de l’autre’’, a-t-il indiqué.

 

‘’L’Espagne a besoin du Maroc pour des raisons essentielles, notamment dans la lutte contre le terrorisme’’, a conclu l’ancien ministre espagnol de la Défense.

 

(MAP –  07 juillet 2022)