À la une


Date de mise en ligne : 16 décembre 2016

Le président nigérian salue hautement les projets “importants” lancés avec le Maroc, notamment celui du gazoduc régional

 

 Le président de la République fédérale du Nigéria, Muhammadu Buhari, a salué hautement, jeudi à Abuja, les projets de coopération “importants” lancés entre son pays et le Maroc, notamment le projet de réalisation d’un gazoduc reliant le Nigéria au Maroc à travers plusieurs pays d’Afrique de l’Ouest.

Intervenant devant les deux chambres de l’Assemblée nationale du Nigéria (Parlement), réunie en session plénière consacrée à la présentation du projet de budget 2017, M. Buhari a souligné que les projets “ambitieux”, lancés par les deux pays à l’occasion de la visite officielle de SM le Roi Mohammed VI au Nigeria récemment, ont jeté les bases d’un véritable partenariat stratégique entre les deux pays et d’une coopération Sud-Sud exemplaire.

Et d’ajouter que ce partenariat stratégique puise sa force dans les importants projets lancés dont le mégaprojet de réalisation d’un gazoduc régional qui représente une forte valeur ajoutée puisqu’il reliera les ressources gazières du Nigéria, celles de plusieurs pays d’Afrique de l’Ouest et le Maroc.

En tant que projet majeur destiné à favoriser l’intégration économique régionale, le pipeline, dont la cérémonie de lancement a été présidée par SM le Roi et le président Buhari, sera conçu avec la participation de toutes les parties prenantes, dans le but d’accélérer les projets d’électrification dans toute la région.

Il servira ainsi de base pour la création d’un marché régional compétitif de l’électricité, susceptible d’être relié au marché européen de l’énergie, de développer des pôles industriels intégrés dans la sous-région dans des secteurs tels que l’industrie, l’agro-business et les engrais, afin d’attirer des capitaux étrangers, d’améliorer la compétitivité des exportations et de stimuler la transformation locale des ressources naturelles largement disponibles pour les marchés nationaux et internationaux.

D’importantes opportunités d’affaires devraient découler de ce projet pour les industriels et les investisseurs.

En favorisant une intégration économique plus profonde, fondée sur des complémentarités positives, des synergies durables et des approches inclusives, cette plateforme Sud/Sud accélèrera la transformation structurelle des économies nationales de la région, plaçant ainsi toute la région sur le chemin d’une croissance plus forte.

A peine quelques jours après cette cérémonie de lancement, SM le Roi a présidé, cette semaine à Casablanca, une séance de travail consacrée au projet de gazoduc, qui a été initié à Marrakech lors de la rencontre tenue entre les deux chefs d’Etat en marge de la COP22 et finalisé à Abuja.

Cette séance de travail, qui a connu la participation de hauts responsables nigérians désignés par le président Buhari, s’inscrit dans le cadre des mesures concrètes visant à promouvoir ce projet régional structurant pour l’ensemble des pays de la région et a porté sur la faisabilité technique et le financement du projet.
15/12/2016