À la une


Date de mise en ligne : 14 novembre 2016

La Razon :Le discours royal de la Marche Verte vient souligner le rôle du Maroc en Afrique

Le discours prononcé par SM le Roi Mohammed VI depuis la capitale sénégalaise Dakar, à l’occasion du 41è anniversaire de la Marche Verte, constitue un moment fort et vient souligner le rôle du Maroc en Afrique, écrit dimanche le quotidien espagnol La Razon.

Même en n’étant pas membre de l’Union Africaine, « le Maroc est omniprésent en Afrique », a ajouté la publication espagnole dans une tribune signée par l’éditorialiste Ahmed Charai.

Le Maroc avec ses Forces Armées Royales est présent dans la majorité des missions de paix de l’ONU en Afrique. Le Royaume offre son aide et son expérience dans la lutte antiterroriste à tous les pays en butte à ce cancer et ce, sans jamais intervenir dans leur politique intérieure, rappelle le journal.

La Razon a qualifié, dans le même contexte, le retour du Maroc à la famille institutionnelle africaine de fait « stratégiquement important pour le continent », soulignant que la présence du Royaume dans l’organisation panafricaine sera bénéfique pour l’Afrique en ce qui concerne notamment des questions internationales comme la migration, la sécurité ou la lutte anti-terroriste.

La stature internationale du Maroc, sa vision modérée de l’Islam, son histoire et ses structures, sont un formidable point d’ancrage pour les communautés musulmanes d’Afrique, a relevé la publication espagnole.

« La coopération Sud-Sud a déjà des résultats dans une dizaine de pays. Le Maroc, au cœur de l’Afrique, revient dans l’institution panafricaine pour jouer pleinement son rôle, hérité d’une longue histoire », a ajouté La Razon.

Le journal souligne, par ailleurs, que le discours royal du 6 novembre prend en compte aussi les enjeux immenses pour le continent en rapport avec la problématique des changements climatiques, précisant que le Souverain a tenu à ce que la COP22 qui se tient à Marrakech soit celle de l’Afrique.

Il s’agit, poursuit La Razon, d’un engagement du pays hôte, qui est largement partagé par les Africains, mais aussi par toutes les ONG et les spécialistes, qui, depuis des années, réclament un effort particulier pour ce continent sans lequel tous les efforts seront vains.

« Pays hôte, le Maroc porte la voix de l’Afrique à Marrakech lors de la COP22, qui doit dépasser les déclarations de principe pour définir des engagements réels, concret et chiffrables », a conclut le journal espagnol.
13/11/2016