À la une


Date de mise en ligne : 5 juillet 2018

Le récent sommet de l’UA consacre la compétence exclusive de l’ONU dans le règlement du conflit factice autour du Sahara marocain

Le sommet de l’Union Africaine (UA), tenu récemment à Nouakchott, a consacré la primauté du processus onusien et la compétence exclusive des Nations unies dans la gestion du conflit factice autour du Sahara marocain, a indiqué, jeudi à Rabat, le ministre délégué chargé des Relations avec le parlement et la société civile, porte-parole du gouvernement, Mustapha El Khalfi.

Le rôle de l’UA consiste à accompagner et appuyer les efforts des Nations-Unies, a souligné M. El Khalfi lors d’une conférence de presse à l’issue du conseil de gouvernement, estimant que ce qui s’est passé lors de ce sommet représente “un progrès substantiel pour notre pays dans la défense de la cause nationale”.

“Il s’agit d’un acquis important au travers duquel a pris fin l’exploitation des scènes de l’UA par les adversaires de notre intégrité territoriale” qui profitaient de l’absence du Maroc de cette organisation panafricaine pour défendre leurs démarches partiales et hostiles au Royaume, a-t-il affirmé.

Les résultats de ce sommet et le rapport présenté par le président de la Commission de l’UA constituent “une nouvelle preuve pour ceux qui ont besoin d’une preuve sur la pertinence stratégique de la décision courageuse et historique de SM le Roi de rompre avec la politique de la chaise vide et sa mobilisation pour défendre la cause nationale partout et en tous temps”.

“C’est une orientation royale dont nous percevons les fruits aujourd’hui”, a-t-il conclu.
05/07/2018