À la une


Date de mise en ligne : 5 novembre 2017

La région de Guelmim-Oued Noun a connu une dynamique soutenue à la faveur de la marche grandiose de développement impulsée par SM le Roi depuis Son intronisation

La région de Guelmim-Oued Noun a connu une dynamique soutenue sur tous les plans à la faveur de la marche grandiose de développement impulsée par SM le Roi Mohammed VI depuis Son accession au trône de Ses glorieux ancêtres, a souligné le président de la région, Abderrahim Ben Bouaida.

 »Le processus de développement dans la région a connu une véritable impulsion dans le sillage de la marche grandiose d’édification, de croissance et de consécration des valeurs de citoyenneté sous la conduite éclairée de SM le Roi Mohammed VI et à la faveur de la haute sollicitude dont le Souverain entoure les provinces du sud’’, a précisé M. Ben Bouaida dans un entretien accordé à la MAP à l’occasion du 42è anniversaire de la Marche Verte.

Après avoir rappelé les significations profondes que revêt la commémoration de la glorieuse Marche Verte, une épopée nationale planifiée ingénieusement par Feu SM Hassan II pour le parachèvement de l’intégrité territoriale du Royaume, il a mis en avant la portée de la nouvelle marche d’édification et de développement conduite par SM le Roi Mohammed VI. Il s’est attardé, dans ce sens, sur les multiples axes du modèle de développement intégré des provinces du sud lancé par le Souverain, notant que l’anniversaire de la Marche Vert offre une occasion pour souligner les énormes efforts déployés conformément aux hautes instructions royales pour le développement de ces provinces.

Cette dynamique de développement enclenchée par SM le Roi a conféré au Maroc une image rayonnante à l’échelle internationale et lui a valu une position particulière dans le concert des nations, a-t-il poursuivi, soulignant que le Maroc est devenu ‘’une référence dans différents programmes et stratégies, qu’il s’agisse des domaines sécuritaires, de la gestion de la chose religieuse, de la transition démocratique ou de la culture des droits de l’homme’’.

Le président de la région de Guelmim-Oued Noun a également mis en avant le processus de régionalisation avancée lancé par SM le Roi en tant que choix stratégique fondé sur des bases de développement qui s’articulent autour d’axes multiples ayant trait aux volets politiques, culturels et touristiques, notant que cette stratégie s’appuie également sur le respect de l’identité et des spécificités inhérentes aux provinces du sud du Royaume.

Il a indiqué, à ce propos, que le lancement d’une série de projets dans la région de Guelmim-Oued Noun, dont la voie express entre Tiznit et Laâyoune dans le cadre d’un projet qui s’étend jusqu’à Dakhla à travers l’élargissement de la route nationale N1, constitue un choix stratégique visant la consécration de l’ouverture sur l’Afrique et le développement de ces régions, en ce sens que les routes, a-t-il dit, constituent un levier de développement et un facteur d’attraction pour les investissements.

M. Ben Bouaida a mis en exergue la dynamique enclenchée dans différent secteurs au niveau de la région et les conventions relatives, entre autres, au développement du tourisme, de l’agriculture et de l’artisanat.

Pour rappel, le contrat programme relatif au développement de la région de Guelmim-Oued Noun a été signé le 08 février 2016 à Dakhla sous la présidence de SM le Roi Mohammed VI. Ce contrat programme est doté d’une enveloppe budgétaire estimée à 11,39 milliards DH, dont 5,5 milliards de dirhams octroyés par l’Etat pour la période 2016-2021.
…………………..
Propos recueillis par Abdellah Bouchouari
05/11/2017