À la une


Date de mise en ligne : 29 novembre 2016

Sahara marocain : la France réitère sa position constante qui considère le plan d’autonomie comme une base sérieuse et crédible en vue d’une solution négociée

La France a réitéré, mardi, sa position constante concernant la question du Sahara marocain, soulignant que le plan d’autonomie est une base sérieuse et crédible en vue d’une solution négociée.

« La position de la France sur ce sujet est connue et constante », a souligné le porte-parole du Quai d’Orsay, Romain Nadal, lors d’un point de presse, précisant que son pays soutient la recherche d’une solution juste, durable et mutuellement agréée, sous l’égide des Nations unies et conformément aux résolutions du conseil de sécurité.

La France « considère le plan d’autonomie présenté par le Maroc en 2007 comme une base sérieuse et crédible en vue d’une solution négociée », a-t-il ajouté.

Le conflit du Sahara dit « occidental » est un conflit artificiel imposé au Maroc par l’Algérie qui finance et qui héberge sur son territoire à Tindouf le mouvement séparatiste du polisario.

Ce mouvement séparatiste, soutenu par le pouvoir algérien, revendique la création d’un État factice au Maghreb.

Cette situation bloque tous les efforts de la communauté internationale pour une solution du conflit basée sur une autonomie avancée dans un cadre souverain marocain et une intégration économique et sécuritaire régionale.
29/11/2016