À la une


Date de mise en ligne : 4 octobre 2022

Sahara marocain : le Guatemala réaffirme son soutien au plan d’autonomie et à l’intégrité territoriale du Maroc

Le Guatemala a réitéré, à New York, son soutien aux efforts du Maroc pour parvenir à une solution politique au différend régional autour du Sahara, sur la base de l’initiative marocaine d’autonomie et dans le cadre du respect de l’intégrité territoriale du Royaume et de sa souveraineté nationale.

 

« Le Guatemala réitère son soutien aux efforts du Royaume du Maroc pour rechercher une solution politique au différend régional sur le Sahara et considère que l’initiative d’autonomie présentée en 2007 constitue une approche réaliste et crédible et une base sérieuse pour parvenir à une solution négociée entre les parties, dans le cadre du respect de l’intégrité territoriale du Maroc et de sa souveraineté nationale », a affirmé le représentant du Guatemala devant la 4è commission de l’Assemblée générale de l’ONU.

 

Le diplomate guatémaltèque a relevé que son pays soutient les efforts du Secrétaire général de l’ONU et de son envoyé personnel pour le Sahara marocain, Staffan de Mistura, pour parvenir à une solution politique à ce différend régional.

 

Pour le Guatemala, la résolution de ce différend est “nécessaire” non seulement pour la population du Sahara marocain, mais aussi pour la stabilité, la sécurité et l’intégration de la région du Maghreb.

 

D’autre part, le Guatemala a salué les efforts de M. de Mistura en vue de faciliter la relance du processus politique sous les auspices exclusifs du Secrétaire général de l’ONU, conformément à la résolution 2602 du Conseil de sécurité.

 

Le soutien total du Guatemala au plan marocain d’autonomie dans les provinces du Sud a été réitéré par la vice-ministre guatémaltèque des Affaires étrangères, Ava Atzum Arevalo Tribouillier de Moscoso, à l’issue de ses entretiens, lundi à Rabat, avec le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, Nasser Bourita.

 

Dans un communiqué conjoint publié au terme d’un entretien entre M. Bourita et son homologue guatémaltèque, Mario Bucaro Flores, en marge de la 77è session de l’Assemblée générale de l’ONU, le Guatemala a également annoncé sa décision d’ouvrir un consulat dans la ville de Dakhla “pour tirer profit de son potentiel économique et de son ouverture sur le reste du continent africain”, rappelle-t-on.

 

Il a en outre réitéré sa “position claire” vis-à-vis du différend régional concernant le Sahara marocain, considérant que “l’autonomie sous souveraineté marocaine est la solution à ce différend”.

 

MAP – 04/10/2022