À la une


Date de mise en ligne : 19 mars 2022

Sahara marocain: la nouvelle position de l’Espagne, un grand pas en avant

La nouvelle position de l’Espagne vis-à-vis de la question du Sahara marocain est un grand pas en avant qui devrait être transformé en politique concrète, a affirmé, vendredi, le président du Centre marocain des études stratégiques (CMES), Mohamed Benhammou.

“La nouvelle position du gouvernement espagnol intervient à un moment où les relations entre les deux pays sont passées par une crise grave et aiguë et que les termes de ce message clair peuvent constituer une base positive et constructive à mettre en exécution avec une nouvelle feuille de route”, a dit M. Benhammou en réaction au message adressé à SM le Roi Mohammed VI, par le président du gouvernement espagnol, Pedro Sanchez.

“On est aussi dans une évolution dans la position”, a-t-il soutenu, notant qu’elle est plus perceptible du moment qu’elle considère l’initiative marocaine d’autonomie comme “la base la plus sérieuse, réaliste et crédible pour la résolution du différend”.

Selon M. Benhammou, ce message reconnaît l’importance de la question de l’intégrité territoriale pour le Maroc et salue les efforts sérieux et crédibles du Royaume dans le cadre des efforts des Nations Unies pour trouver une solution acceptable par les parties à ce différend régional.

Il s’agit d’une évolution perceptible dans les termes de ce message où le chef du gouvernement espagnol fait appel à l’histoire, à la géographie et aux intérêts communs des deux peuples, a relevé le président du CMES.

“Nous sommes face à un message avec des termes forts et clairs” qui cherche à répondre aux attentes du Maroc, a estimé M. Benhammou, appelant à passer à des relations renouvelées entre les deux pays.

De l’avis du président du CMES, l’Espagne annonce par la voix de son président du gouvernement sa volonté de s’engager dans une relation renouvelée avec le Maroc basée sur la confiance, la transparence, le respect des engagements et le respect mutuel.

Le message n’a pas oublié de souligner fortement l’abstention de toute action unilatérale, a-t-il rappelé, relevant que le président du gouvernement espagnol assure que son pays tiendra toujours ses engagements et sa parole et relèvera les défis communs dans le but de garantir la stabilité et l’intégrité territoriale des deux pays.

Dans son message au Souverain, M. Sanchez a souligné que “l’Espagne considère l’initiative marocaine d’autonomie comme la base la plus sérieuse, réaliste et crédible pour la résolution du différend” au sujet du Sahara Marocain.

Reconnaissant “l’importance de la question du Sahara pour le Maroc”, le chef de l’Exécutif espagnol a mis l’accent sur “les efforts sérieux et crédibles du Maroc dans le cadre des Nations Unies pour trouver une solution mutuellement acceptable” au différend.

En réaction au message de Pedro Sanchez, le Maroc a indiqué qu’il apprécie hautement les positions positives et les engagements constructifs de l’Espagne au sujet de la question du Sahara Marocain.
19/03/2022