À la une


Date de mise en ligne : 24 août 2018

Sahara marocain : La pertinence des propos tenus par SM le Roi mise en exergue à Paris par un spécialiste marocain en géostratégie

 Le spécialiste en géostratégie et en développement international, Youssef Chiheb, a mis en exergue, mercredi, à Paris la pertinence des propos tenus par SM le Roi Mohammed VI lors de Son discours à l’occasion de l’anniversaire de la Révolution du Roi et du peuple au sujet de la question du Sahara marocain.
Dans une déclaration à la MAP, le PR. Chiheb, qui enseigne à la prestigieuse université parisienne de la Sorbonne, a mis l’accent sur le bien fondé de la position du Maroc concernant ce conflit artificiel et le caractère judicieux de son Initiative d’autonomie sous souveraineté du Royaume.
L’universitaire marocain a insisté, à cet égard, sur la compétence exclusive des Nations-Unies en matière de supervision du processus politique comme réaffirmé par Sa Majesté le Roi, soulignant qu’il ne saurait y avoir aucune interférence dans ce dossier d’organisations régionales.
Le PR. Chiheb a évoqué, dans ce même cadre, la résolution 2414 du 27 avril 2018 adoptée avant une tournée régionale de l’envoyé personnel du secrétaire général de l’ONU pour le Sahara, Horst Köhler, par laquelle le Conseil de Sécurité des Nations Unies a réaffirmé la prééminence de l’Initiative marocaine d’autonomie, préconisé que le réalisme et l’esprit de compromis sont essentiels pour progresser vers une solution politique, réaliste, pragmatique et durable au différend régional sur le Sahara marocain, en demandant expressément aux pays voisins, et donc à l’Algérie, d’apporter une contribution importante au processus et de s’engager plus fortement pour progresser vers la solution politique.
L’universitaire a souligné également la reconnaissance internationale dont jouit l’Initiative marocaine comme solution «la plus viable et la plus durable pour l’apaisement et la stabilité dans la région».
Le spécialiste en géostratégie et en développement international a émis l’espoir, dans la perspective de la fin, le 30 octobre prochain, de l’actuel mandat de la Minurso, que les choses puissent évoluer positivement sur la base des résolutions de l’ONU et de l’Initiative d’autonomie sous souveraineté marocaine.
Dans Son discours du 20 août, SM le Roi a souligné que c’est «en toute confiance et en toute responsabilité que le Maroc maintient son adhésion à la dynamique lancée par le Secrétaire Général des Nations Unies, en collaboration avec son envoyé personnel».
Le Souverain a également noté «avec satisfaction» qu’«il y a de plus en plus de concordance entre ces principes et les positions internationales».
«De fait, les résolutions adoptées récemment par le Conseil de Sécurité et le Sommet de l’Union Africaine, confirment sans équivoque la compétence exclusive des Nations Unies en matière de supervision du processus politique», a affirmé SM le Roi en exprimant Ses remerciements et Sa considération «aux dirigeants africains frères, qui ont interagi de manière positive avec les positions de principe du Maroc, et qui ont répondu favorablement à l’appel que le Conseil de Sécurité a lancé aux membres de la communauté internationale pour soutenir ses efforts».
22/08/2018