À la une


Date de mise en ligne : 9 octobre 2018

Sahara marocain: le plan d’autonomie transcende les positions traditionnelles et répond aux normes internationales, selon la Guinée

 Le plan marocain d’autonomie a le mérite de transcender les positions traditionnelles et de répondre aux normes internationales en matière de délégation d’autorité aux populations locales, a affirmé la Guinée, lundi devant la 4è Commission de l’Assemblée générale des Nations-Unies.

“La Guinée félicite le Royaume du Maroc pour ses efforts louables, notamment l’initiative d’autonomie qui reste un cadre idéal des négociations (…), a le mérite de transcender les positions traditionnelles et répond aux normes internationales en matière de délégation d’autorité aux populations locales”, a souligné Cheick Ahmed Tidiane CAMARA, Ambassadeur, Directeur Afrique, Asie et Moyen-Orient au ministère guinéen des Affaires étrangères et des Guinéens de l’Etranger, lors du Débat général de la 4è Commission, qui se tient au siège de l’ONU à New York.

Il a indiqué, à cet égard, que la Guinée “souscrit à la décision de relance du processus de négociation en vue de parvenir à une solution politique mutuellement acceptable à la question du Sahara sur la base du réalisme et du compromis”.

A cet égard, “ma délégation apprécie positivement les initiatives du Secrétaire général des Nations-Unies et les efforts louables de son Envoyé personnel permettant d’aboutir à un règlement pacifique s’appuyant sur une coopération indispensable de toutes les parties prenantes au processus politique”, a ajouté le diplomate guinéen.

“La Guinée plaide enfin pour la création et le maintien d’un climat propice au dialogue et encourage une fois de plus les parties prenantes au processus politique à préserver les acquis et à les renforcer pour la stabilité de la région”, a-t-il conclu.
09/10/2018