À la une


Date de mise en ligne : 7 novembre 2016

SM le Roi Salue le soutien inébranlable du Sénégal à la cause nationale du Royaume

 Sa Majesté le Roi Mohammed VI a salué, dimanche, le soutien inébranlable que le Sénégal a toujours témoigné au Maroc dans la défense de son intégrité territoriale.

« Il (Le Sénégal) a démontré, par les actes et par la parole, à plusieurs occasions, qu’il considère la question du Sahara marocain comme étant sa cause nationale propre », a dit Sa Majesté le Roi dans un discours prononcé depuis Dakar à l’occasion du 41è anniversaire de la glorieuse Marche verte.

Le Souverain a tenu à souligner que le peuple marocain n’oubliera pas la position solidaire courageuse du Sénégal lors de la sortie du Maroc de l’Organisation de l’Unité Africaine en 1984, une position exprimée à l’époque par de nombreux Etats africains, tels que la Guinée, le Gabon et l’ex-Zaïre.

Revenant sur le choix du Sénégal pour prononcer le discours Royal à l’occasion du 41è anniversaire de la Marche Verte, le Souverain a cité la place particulière qu’occupe le Sénégal en Afrique, grâce à son modèle démocratique historique, à sa stabilité politique et sociale et à son dynamisme économique.

« A cela s’ajoutent les relations de fraternité, de solidarité et de communauté de destin, qui unissent, à travers l’histoire, les peuples sénégalais et marocain, comme un seul peuple, l’un représentant le prolongement naturel de l’autre, dans une symbiose singulière entre deux pays indépendants respectueux de leurs spécificités mutuelles », a indiqué Sa Majesté le Roi, soulignant qu’après le discours de l’année dernière, prononcé à partir de Laâyoune, au Sahara marocain, au sujet de l’Afrique, « je m’adresse à toi maintenant depuis le cœur de l’Afrique au sujet du Sahara marocain ».

« Ce discours, prononcé à partir de cette terre accueillante, traduit tout l’intérêt que nous portons à notre continent », a dit Sa majesté le Roi, mettant en avant la portée continentale de la politique africaine du Royaume.

« La politique africaine du Maroc ne se limitera pas à l’Afrique occidentale et centrale. Nous veillerons plutôt à ce qu’elle ait une portée continentale, et qu’elle englobe toutes les régions de l’Afrique », a assuré le Souverain, soulignant la volonté du Maroc et de ses partenaires d’Afrique de l’est d’imprimer une nouvelle dynamique à leurs relations économiques et politiques, compte tenu du poids politique que représente cette région et des potentialités économiques et des atouts stratégiques dont elle dispose.

Le Souverain a, dans ce contexte, noté que la visite royale au Rwanda a permis de conforter cette orientation, en posant les jalons d’un partenariat prometteur dans les différents domaines, et en faisant de ce partenariat un axe fondamental pour le développement des relations du Royaume avec cette région.

La visite en Tanzanie a, quant à elle, traduit l’estime que le Souverain porte à ce pays au regard de son statut régional, de sa dimension géographique et de son poids démographique, ainsi que la volonté Royale de coordination avec ce pays sur les questions régionales et internationales, a relevé Sa majesté le Roi, ajoutant que des contacts ont été engagés avec les autorités en République d’Ethiopie, dans la perspective de l’ouverture d’un nouveau chapitre dans les relations entre les deux pays.

Ce pays sera la première étape de la deuxième partie de la tournée Royale dans un certain nombre de pays africains sub-sahariens, toujours dans le cadre du retour du Maroc à cette institution continentale, a dit le Souverain.