À la une


Date de mise en ligne : 21 février 2022

Voie express Tiznit-Dakhla: un taux d’avancement de 81% à Laâyoune-Sakia El Hamra

Le taux d’avancement des travaux de réalisation de la voie express reliant Tiznit à Dakhla a atteint 81% dans la région Laâyoune-Sakia El Hamra, a annoncé vendredi le directeur de ce projet gigantesque.

L’avancement global de ce chantier d’envergure, qui s’étend sur 1055 Km pour un coût global d’environ 10 milliards de dirhams, a atteint 72%, a déclaré à la presse le directeur de la Direction provisoire de l’aménagement de la RN1 entre Tiznit et Dakhla, Mbarek Fancha, en marge d’une visite de terrain d’une délégation de la Commission de l’intérieur, des collectivités territoriales et des infrastructures à la Chambre des Conseillers.

De son côté, le président de la Commission de l’intérieur, des collectivités territoriales et des infrastructures à la Chambre des Conseillers, Moulay Abderrahman Blila, a relevé que cette visite de terrain vise à s’informer de près de l’état d’avancement des travaux de construction de ce projet national à grande portée stratégique.

La délégation parlementaire a effectué une visite à la section Guelmim-Laâyoune du projet, qui est constituée de 11 lots et dix 10 ouvrages d’art pour un coût global avoisinant les 4 milliards de dirhams.

Les membres de la délégation se sont ainsi rendus au chantier de réalisation de l’ouvrage d’art sur Oued Boussafen, où ils ont suivi un exposé détaillant l’avancement de la construction des ouvrages d’art sur les oueds de Sayad, Boukila, Boussafen et Draa, pour une enveloppe budgétaire de l’ordre de 220 millions de dirhams.

Par la suite, ils ont visité le chantier de réalisation du lot 06 de la route nationale N°1, où ils ont suivi une présentation sur l’état d’avancement de ce lot (23%), dont le coût des travaux s’élève à 323 MDH.

La délégation s’est également enquise de l’état d’avancement du lot 07 qui sera achevée très prochainement pour un montant global de 428 MDH.

Les membres de la délégation ont aussi effectué une visite au chantier de construction du lot 08 qui a atteint un avancement de 64% et dont le coût global est estimé à environ 262 MDH.

En outre, ils ont visité le chantier de construction d’un ouvrage d’art sur Ma Fatma d’un coût global de 124 MDH qui a atteint un avancement global de 86%.

A cette occasion, la délégation a suivi une présentation sur l’état d’avancement des deux ouvrages d’arts Ma Fatma et Oued El Waar.

L’avancement de l’ouvrage d’art sur Oued El Waar, qui a mobilisé une enveloppe budgétaire de 100 MDH, s’est situé à 94%.

Ensuite, les membres de la délégation se sont rendus au chantier d’aménagement la RN1 au centre de la commune d’Akhfennir dans le cadre de réalisation du lot 10 pour un coût global de 238 MDH, avec un avancement de 94%.

La délégation a également constaté le phénomène d’ensablement vécu dans le lot 11 achevé pour un montant total de 225 MDH, avant d’effectuer une visite au lot 13 réalisé pour un coût global de 299 MDH, avec un taux d’avancement dépassant les 97%.

Au centre de Tah, les membres de la délégation se sont informés des travaux d’aménagement de la voie express au niveau du monument historique de cette commune.

La délégation s’est également enquise de l’avancement des travaux d’aménagement de la voie expresse à l’entrée nord de la ville de Laâyoune dans le cadre du lot 14, qui a atteint un taux d’avancement de 93% pour un coût global de 230 MDH.

La voie express Tiznit-Dakhla, objet d’une convention de partenariat signée devant SM le Roi Mohammed VI à Laâyoune en 2015, vise à aménager un axe routier avec de normes techniques de taille entre les provinces du Sud et les autres régions du Royaume, réduire le temps du transport et améliorer le confort et la sécurité routière, à même de faciliter le transport des marchandises entre les villes du Sud du Maroc et les grands centres de production et de distribution.

La réalisation de ce chantier phare, qui s’inscrit dans le cadre modèle de développement des provinces du Sud du Royaume, va renforcer de manière constante les liens économiques et commerciaux entre le Maroc et sa profondeur africaine.

20/02/2022