A la une


Date de mise en ligne : 10 septembre 2016

Bassin hydraulique de Sakia-El Hamra-Oued-Eddahab: Huit projets d’exploration des eaux souterraines en cours de réalisation

Huit projets d’exploration des eaux souterraines sont en cours de réalisation au niveau du bassin de Sakia-El Hamra-Oued-Eddahab, dans le cadre des opérations visant à évaluer et déterminer le volume des ressources hydriques dans cette région où le taux des précipitations ne dépasse pas 50 mm par an. Ces projets consistent en des forages au moyen de piézomètres pour l’exploration des eaux profondes à Smara, Assa Zag, Tan Tan, Laâyoune, Tarfaya, Boujdour, Aousserd et Oued-Eddaha, selon un rapport présenté lors de la 1ère session du Conseil d’Administration de l’Agence du Bassin hydraulique de Sakia-El Hamra-Oued-Eddahab (ABHSHOD) au titre de l’exercice 2016, tenue jeudi à Tarfaya. En outre, l’ABHSHOD s’attelle sur la réalisation d’études concernant des projets de réutilisation des eaux usées traitées dans les villes de Laâyoune, Dakhla, Boujdour, Smara et Tarfaya, a fait savoir le directeur de l’agence, Rachid Ghandi. De même, l’agence s’est penchée sur l’élaboration d’une étude portant sur la réalisation de barrages collinaires à Tarfaya, Boujdour, Aousserd et Smara, en plus de la réalisation de réservoirs de collecte et de stockage des eaux de pluie, a précisé la même source. L’ABHSHOD, a poursuivi son directeur, a procédé également à la réalisation d’une étude d’alimentation artificielle de la nappe phréatique de Foum El Oued, près de Laâyoune, un projet dont la réalisation est programmée dans le cadre du nouveau modèle de développement des provinces du sud. Par ailleurs, l’agence planche sur le suivi des études relatives à l’assainissement liquide au niveau des centres de Aousserd et de Boucraa (province de Laâyoune), de Lamssid (Boujdour) et de Lahgounia dans la province de Tarfaya. Dans un autre volet, l’agence a procédé à la finalisation des études portant sur la prévention contre les risques des inondations dans les centres de Aousserd, de Taourtta (Province de OuedEddhabà, de Al-Ouattia (Tan Tan), et à Smara. Lors de cette session, tenue sous la présidence de la ministre déléguée chargée de l’Eau, Charafat Afilal, les membres du conseil d’administration de l’Agence du bassin hydraulique de Sakia-El Hamra-Oued-Eddahab ont adopté le procès-verbal du dernier conseil d’administration, et examiné le bilan des réalisations au titre de l’exercice 2015, ainsi que le rapport d’audit des comptes de l’Agence pour l’année 2015. La rencontre, qui s’est déroulée en présence du gouverneur de la province de Tarfaya, Jamal Erraiss, a été l’occasion pour les différents intervenants de soulever une série de questions et de défis ayant trait à la gestion du secteur de l’eau dans les provinces du sud, une région caractérisée par la rareté des ressources hydriques en raison notamment des faibles précipitations et la sécheresse.
09/09/2016