A la une


Date de mise en ligne : 14 novembre 2016

La bataille d’El Hri, une épopée lumineuse dans les annales de la résistance nationale

Le peuple marocain célèbre, dimanche, le 102ème anniversaire de la bataille d’El Hri, évènement phare de l’Histoire du Maroc, qui restera gravé à jamais dans la mémoire nationale comme une épopée lumineuse dans les annales de la résistance marocaine et de son combat héroïque contre le colonialisme.

Cette bataille constitue une occasion pour se remémorer les valeurs de patriotisme, de fierté, d’héroïsme, de bravoure et de sacrifice au service de la patrie dont ont fait preuve les valeureux combattants marocains pour unifier les rangs et défendre les constantes nationales.

Cette bataille, qui s’est soldée par la victoire des Zayanes et des tribus amazighes sous la conduite du héro Moha Ou Hammou Zayani, a été qualifiée de désastre par les colons français vu le nombre élevé des morts et des lourdes pertes matérielles qu’ils ont essuyés.

Durant cette bataille, les forces de l’occupation ont subi une défaite cuisante, avec la perte de 33 officiers dont le colonel Laverdure, 580 soldats en plus de 176 blessés. Les Moujahidines se sont emparés également d’une importante quantité d’armes, dont 8 canons, 10 mitrailleuses et une grande quantité de fusils.

Revenant sur ce désastre colonial, le Général Guillaume, un des officiers qui ont pris part à l’assaut sur le Moyen Atlas, a souligné dans un ouvrage intitulé « Les berbères marocains et la pacification de l’Atlas Central (1912-1933) » qu’il s’agit de la plus grande défaite essuyée par l’armée française durant toute sa campagne en Afrique du Nord.

L’Histoire retiendra que le 16 novembre 1914, soit trois jours après la bataille d’El Hri, Moha Ou Hammou Zayani à la tête de 3000 combattants allait faire face à un autre assaut des colonnes françaises dépêchées depuis les plaines du Tadla pour venir en aide des soldats enclavés à Khénifra. Loin de céder aux pressions coloniales, les tribus Zayanes poursuivirent la lutte et multiplièrent les attaques contre l’occupation sur plusieurs fronts.

En rappelant à la mémoire l’anniversaire de la bataille d’Elhri, la famille de la résistance et l’armée de libération, tout comme les habitants de la région de Khénifra rend hommage à la bravoure de ces hommes valeureux qui ont écrit une des épopées mémorables et inoubliables de l’histoire de la résistance nationale, en donnant un coup d’arrêt à l’expansion des forces coloniales, qui aspiraient à étendre leur domination sur le Moyen-Atlas, en 1914, après avoir envahi les plaines intérieures de la région.

Comme chaque année, le Haut-Commissariat aux anciens résistants et anciens membres de l’armée de libération organisera un meeting pour rappeler les significations profondes de cette bataille, qui demeure à jamais une des étapes les plus marquantes de l’histoire de la résistance nationale et de la lutte contre l’occupation, l’occasion aussi de rendre hommage aux membres de la famille de la résistance dans la province de Khénifra en signe de reconnaissance pour les services et sacrifices rendus à la Patrie.
13/11/2016