A la une


Date de mise en ligne : 15 novembre 2016

La bataille d’El Hri, une occasion de se remémorer les valeurs nationales et les sacrifices consentis au service de la patrie

La bataille historique d’El Hri constitue une occasion de se remémorer les valeurs nationales et les sacrifices consentis par les combattants du Moyen Atlas au service de la patrie, sous la conduite du héro Moha Ou Hammou Zayani, a indiqué le Haut commissaire aux anciens résistants et anciens membres de l’Armée de libération (HCAR), Mustapha El Ktiri.

S’exprimant lors d’un meeting organisé à l’occasion de la célébration du 102ème anniversaire de la bataille d’El Hri, M. El Ktiri a souligné que la commémoration de cet événement phare de l’histoire de la résistance marocaine, dans une ambiance emplie de fierté de l’Atlas, lieu du combat et de la résistance, constitue une épopée écrite en lettres d’or dans les annales de la résistance marocaine et de son combat héroïque contre le colonialisme.

Il a aussi relevé que cette bataille historique conduite par les tribus Zayanes et les tribus avoisinantes contre les forces coloniales, reflètent les valeurs de patriotisme, de fierté, d’héroïsme, de bravoure et de sacrifice au service de la patrie dont ont fait preuve les valeureux combattants marocains pour faire face aux visées expansionnistes sur le territoire national. M. El Ktiri a ajouté que le martyre Moha Ou Hammou Zayani, décédé le 2 mars 1921, n’a épargné aucun effort pour venir en aide aux combattants marocains sur l’ensemble du territoire national depuis 1908, poussant ses combattants à mener plusieurs batailles contre l’armée française, incarnant ainsi les plus belles images de dévouement et d’attachement indéfectible aux constances nationales et au Glorieux Trône alaouite .

Cette bataille, qui témoignera à jamais de la bravoure et de l’héroïsme des combattants de ces tribus qui ont sacrifié leurs vies au service de la liberté de la nation, restera gravée à jamais dans la mémoire nationale et inspirera pour longtemps encore plusieurs générations, a-t-il fait valoir. M. El Ktiri a également appelé les générations montantes à s’inspirer de la symbolique de cet événement phare de l’histoire marocaine et de s’en remémorer dans les manifestations présentes et futures, afin de consolider les piliers de la société démocratique moderne et adhérer aux grands chantiers de la nouvelle ère marocaine sous le règne de SM le Roi Mohammed VI. Après avoir rappelé les détails de la défaite cuisante que les forces de l’occupation ont subie lors de cette bataille, M. El Ktiri est revenu sur le discours historique du Souverain adressé à la nation depuis la capitale sénégalaise Dakar, à l’occasion de la célébration 41ème anniversaire de la Marche Verte. M. El Kriti a aussi fait état de la fierté de la famille de la résistance et l’Armée de libération de l’initiative marocaine visant à accorder une large autonomie aux provinces du Sud, afin de trouver une solution définitive au conflit artificiel autour de la question du Sahara marocain.

Cette rencontre, marquée par la présence du Gouverneur de la province de Khénifra, Mohammed Fettah, des membres de la résistance et l’Armée de libération, des représentants élus, d’acteurs de la société civile et des personnalités civiles et militaires, a été l’occasion de rendre hommage aux membres de la famille de la résistance dans la province de Khénifra de leurs octroyer des aides sociales et financières.
14/11/2016