A la une

politique


Date de mise en ligne : 14 novembre 2020

Les chioukhs des tribus sahraouies appuient les efforts de restaurer la libre circulation à Guergarate

 Les chioukhs des tribus sahraouies marocaines ont exprimé leur appui total et inconditionnel aux efforts du Royaume visant à restaurer la libre circulation civile et commerciale au passage de Guergarate.

Dans un communiqué lu à l’issue d’une réunion tenue vendredi à Laâyoune, ces chioukhs ont souligné que le Royaume avait décidé d’agir dans le respect de ses attributions, pour faire face aux provocations à répétition menées par les milices du “polisario” dans la zone tampon de Guergarate.

Face à la situation de blocage générée par les agissements des séparatistes au niveau de ce passage, le Maroc n’a eu d’autre choix que d’assumer ses responsabilités afin de restaurer la libre circulation civile et commerciale, ont-ils fait observer.

Les chioukhs des tribus sahraouies ont rappelé que ces agissements documentés “n’ont pas épargné les Observateurs militaires de la Minurso”, ajoutant que de tels actes sont une violation flagrante des accords militaires et une véritable menace à la pérennité du cessez-le-feu.

Ils ont noté que ces provocations portent atteinte aux chances de toute relance du processus politique souhaitée par la communauté internationale, tout “en tenant le +polisario+ pour responsable de la violation du cessez-le-feu signé en 1991” et de la menace à la paix et la sécurité dans la région.

Ils ont également réaffirmé la mobilisation du peuple marocain, de Tanger à Lagouira, derrière SM le Roi Mohammed VI pour faire face aux ennemies de l’intégrité territoriale du Royaume.
13/11/2020