A la une

culture

economie


Date de mise en ligne : 29 juillet 2018

Clôture en apothéose de la semaine de Dakhla à Torremolinos

Pendant une semaine (21-28 juillet), la ville balnéaire deTorremolinos, située dans la province de Malaga (sud-Espagne) a vibré aux rythmes de la ville de Dakhla mise à l’honneur à travers un programme artistique et culturel éclectique visant à mettre en avant la richesse de la perle du sud et la diversité du Maroc. Jeudi soir, les visiteurs ont assisté à un défilé de mode où les traditionnels habits et étoffes de la région étaient à l’honneur. Le défilé en tenue traditionnelle la Malhfa a été très apprécié par l’assistance, spécialement la gente féminine qui n’a pas hésité à enfiler cette pièce incontournable de la garde-robe de la femme sahraouie. La rencontre était un moment de rapprochement et a mis en lumière les attraits de cette province marocaine.

« Nous avons reçu environ 1.000 visiteurs par jour durant la tenue de cet événement de grande portée touristique et culturelle », souligne dans une déclaration à la MAP, Azzedine Bijou, le responsable du bureau de l’Office national marocain du tourisme (ONMT) à Torremolinos.

De nombreuses rencontres professionnelles ont été organisées en marge des activités culturelles et artistiques programmées durant cette action de promotion de cette province du Sahara marocain.

En effet, l’importante délégation marocaine, composée de membres du conseil de la région de Dakhla Oued-Eddahab ainsi que du conseil régional du tourisme (CRT) de Dakhla a entrepris une série de discussions avec les Tour-opérateurs et des agences de voyage de la région. Les professionnels espagnols du voyage ont été séduits par les multiples facettes qu’offre la destination. La diversité des sites ainsi que leur étendue, offre en effet aux visiteurs de Dakhla une panoplie d’activités aussi bien nautiques que celles liées aux loisirs de nature.

Tout au long de ces réunions de travail, la délégation marocaine a exprimé sa volonté de développer l’écotourisme dans la province, en privilégiant les projets qui respectent le cachet de la région et ses spécificités culturelles tout en valorisant son patrimoine naturel et en veillant à la sauvegarde de sa biodiversité. Aussi, la région accorde-t-elle une grande importance au tourisme durable qui participe au développement de l’économie locale, ont insisté les promoteurs de la région.

A cet égard, un voyage de découverte sera organisé fin septembre prochain par l’ONMT au profit des professionnels espagnols du voyage et ce pour s’arrêter, voire vivre de près, l’expérience Dakhla.

« Des pourparlers sont engagés pour la signature d’une convention en vertu de laquelle la compagnie aérienne opérant au départ dans grandes villes espagnoles comme Barcelone, Madrid ou Séville et à destination des villes marocaines, telles que Tanger, Fès ou Agadir, offrira des connexions vers Dakhla. De la sorte, ces dessertes seront des escales vers la destination finale à savoir l’aéroport de Dakhla », ajoute M. Bijou.

« Des mairies voisines ont eu écho du succès de notre événement et nous ont proposé des actions similaires dans leur localité », poursuit M. Bijjou. De la sorte, il est question d’organiser une rencontre de cette envergure dans la capitale andalouse Séville, où il serait question de révéler au grand jour les charmes de la capitale spirituelle Fès. « Grâce aux connexions aériennes reliant les deux villes, andalouse et marocaine, cette action promotionnelle serait d’un grand apport pour faire connaître davantage Fès et ses attraits touristiques et culturels, comme l’une des étapes incontournables dans la route touristique appelée les Villes Impériales », affirme M. Bijou.

De son côté, le consul général du Maroc à Algésiras, Abdelfattah Lebbar a indiqué à la MAP que cette première édition de cet événement a été chaleureusement accueillie par la population locale et les vacanciers de diverses nationalités en villégiature dans cette station balnéaire.

« Le programme mis en place par les organisateurs a permis de faire découvrir cette ville marocaine et a suscité la curiosité des visiteurs. Nous espérons reproduire le succès de cette année, durant les prochaines éditions de cet événement », ajoute le consul, exprimant sa reconnaissance aux autorités locales de Torremolinos « qui nous ont honorés par leur présence et les facilités qu’elles nous ont accordées pour que cette rencontre soit couronnée de succès », a-t-il conclu.

Tout au long de cette semaine, le palais des congrès de Torremolinos a abrité une panoplie d’activités culturelles et artistiques autour des atouts touristiques de cette ville du sud marocain.

Chants, danse, artisanat hassani ou gastronomie, les organisateurs n’ont pas été à court d’idées pour faire valoir la richesse de cette région marocaine qui a un grand succès sur le plan touristique et économique.
28/07/2018