A la une

droits humains


Date de mise en ligne : 30 avril 2017

Le Conseil de sécurité salue le rôle des Commissions régionales du CNDH à Dakhla et Laâyoune

Le Conseil de sécurité de l’ONU a salué, vendredi, le rôle des Commissions régionales du Conseil national des Droits de l’Homme (CNDH) à Dakhla et Laâyoune, et l’interaction du Maroc avec les Procédures spéciales du Conseil des droits de l’homme de l’ONU.
Dans sa résolution 2351, adoptée à l’unanimité, et prorogeant d’une année le mandat de la MINURSO jusqu’au 30 avril 2018, le Conseil de sécurité « salue les mesures et les initiatives récentes prises par le Maroc, et le rôle joué par les Commissions du Conseil National des Droits de l’Homme opérant à Dakhla et Laâyoune ».
La résolution a, dans ce contexte, appelé à la reprise de la coopération avec le Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés dans la mise en œuvre des mesures de confiance et encouragé les parties à envisager d’autres mesures de confiance appropriées.
Le Conseil a, par ailleurs, appelé à la relance des négociations sur le Sahara marocain, soulignant que le “réalisme » et « l’esprit de compromis » sont “essentiels” pour faire avancer le processus de négociations.
Les Quinze ont mis l’accent sur l’importance de “l’engagement des parties à poursuivre le processus de préparation d’un cinquième round de négociations”, notant que “le réalisme et l’esprit de compromis par les parties sont essentiels pour progresser dans les négociations”.
29/04/2017