economie


Date de mise en ligne : 8 avril 2017

Coopération : le Maroc offre 20.000 tonnes d’engrais à la Guinée

Un navire battant pavillon marocain a accosté le week-end dernier au port de Conakry avec 27.500 tonnes d’engrais à son bord réceptionnées par les autorités en charge de l’Agriculture, destinées à la République de Guinée, rapporte l’AGP.

Ce don fait suite à la promesse du roi Mohamed VI, l’ors de sa dernière visite officielle à Conakry, d’assister la Guinée dans sa production agricole en lui offrant vingt mille (20.000) tonnes d’engrais sur les cent milles (100.000) de la prévision annuelle du pays.

Selon la ministre guinéenne de l’Agriculture, Jacqueline Marthe Sultan, «dans cette première cargaison, composée d’engrais anacarde et NPK, 20.000 tonnes constituent le don, et les 7.500 la première partie des 80.000 tonnes que la Guinée doit acheter au Maroc. Ce qui donnera un total de 100 milles tonnes du besoin annuel du pays».

Elle a informé, que le 2ème bateau sera à Conakry dans 15 jours avec 15 milles tonnes d’engrais urée et un autre en fin avril, avec 53 milles tonnes.

«Le dispatching va commencer automatique par la Région forestière avant les autres régions. Cela nous permettra d’être dans le délai normal de la campagne agricole 2017», a précisé la ministre de l’Agriculture.

De sources concordantes, «l’arrivée de cette cargaison d’engrais aurait suscité des réactions chez le coopérant malien TOGUINA. Cette entreprise qui a construit une usine d’engrais à Dubréka serait même au point de démanteler ses installations parce que l’Etat n’aurait pas respecté ses engagements envers elle».

D’après les dernières informations reçues mardi, 04 avril 2017, «un consensus aurait été trouvé.
06/04/2017