A la une

culture


Date de mise en ligne : 25 mars 2019

Dakhla célèbre la journée mondiale de la poésie et rend hommage à « Al Khayma »

Le  »Forum Patrimoine et Créativité » a organisé, samedi à Dakhla, une soirée poétique inédite, le temps de célébrer la place d’Al Khayma (tente) dans la poésie, à travers sa dimension esthétique et son rôle social.

Placée sous le signe « la créativité poétique au service de la préservation du legs culturel », cette rencontre a été initiée dans la cadre de la célébration de la journée mondiale de la poésie.

Ponctuée par la présence d’un aréopage de personnalités de différents horizons, cet événement a été l’occasion de mettre l’accent sur l’importance de la promotion de la poésie et de la symbolique de la tente (Al Khayma) comme composante fondamentale de la culture hassanie, ainsi que de la célébration des poètes qui veillent, via leurs textes et recueils poétiques, à pérenniser ce patrimoine ancestral et à assurer sa transmission aux générations montantes.

Dans une allocution de circonstance, le directeur régional de la culture de Dakhla-Oued Eddahab, Mamoun El Boukhari, a adressé ses vives félicitations aux poètes présents à l’occasion de la journée mondiale de la poésie, avant de souligner l’importance de ce genre littéraire et sa place singulière dans la culture hassanie.

Il a, en outre, loué les efforts inlassables déployés par la société civile à Dakhla pour l’enrichissement de la scène culturelle et artistique locale, à travers l’organisation de ce genre d’événements culturels et littéraires.

De son côté, la présidente du « Forum Patrimoine et Créativité », Maymouna Essayed, a relevé que l’organisation de cette rencontre traduit l’ambition pérenne de ladite association de préserver le patrimoine culturel hassani et de contribuer au renforcement et au rayonnement de la scène culturelle à Dakhla.

Et de poursuivre que le choix d’Al Khayma, cette année, trouve sa justification dans la valeur symbolique indéniable que revêt cette composante civilisationnelle et socioculturelle dans la mémoire collective locale.

Lui emboîtant le pas, le président de la Ligue de la poésie hassanie, Abdellah Erabani, a salué le choix d’Al Khayma comme thématique de cette soirée poétique et ce, compte tenu de la symbolique qu’elle incarne dans l’imaginaire des poètes hassanis, mais aussi en tant que composante indispensable dans le quotidien des Sahraouis au niveau des provinces du sud du Royaume.

L’assistance a été également conviée à découvrir et à apprécier une série de poèmes arabes et hassanis, le temps de mettre en avant l’importance d’Al Khayma comme composante culturelle de premier rang au sein de la population locale.

Au menu figurait également la projection d’un film-documentaire retraçant les différentes étapes de la confection de la tente sahraouie jusqu’à son installation, avec tous les rituels et traditions qui s’y rattachent.
25/03/2019