A la une


Date de mise en ligne : 18 juin 2016

Débat à Dakhla sur les les politiques culturelles régionales

L’Association « Jodour » a entamé sa 13ème rencontre sur les politiques culturelles régionales, dans le cadre des préparatifs de la 2éme édition du Forum sur la culture au Maroc, prévu en novembre 2016 à Casablanca.

Ce 13ème conclave, qui s’est déroulé mercredi au Centre d’accueil multidisciplinaire à Dakhla, a connu la présence d’une pléiade d’acteurs du monde culturel et associatif, notamment le coordinateur général de l’Association « Jodour », Adil Saâdani, le directeur régional de la Culture à Dakhla-Oued Eddahab, Laghdaf Khaya, le président de l’Association « Culture-solutions », Youssef Yaâouti et le président de l’Association « Génération des jeunes pour le développement social, culturel et pédagogique », Omar Souini.

Ce rendez-vous a été ponctué par la présentation de deux exposés relatifs à « la conjoncture générale du Forum sur la culture au Maroc: méthodologie, résultats, recommandations et prochaines étapes » et « la situation des politiques culturelle dans la région de Dakhla-Oued Eddahab » au cours desquels les intervenants ont été unanimes à souligner l’importance de la culture en tant que levier fondamental du développement global et à mettre en garde contre le danger d’omettre son rôle par les planificateurs en matière de développement et les leaders de la société, tout en mettant l’accent sur l’action commune entre l’ensemble des intervenants dans le domaine culturel.

Le coordinateur général de l’Association « Jodour », a rappelé que depuis la création de cette Association en septembre 2010, elle avait lancé série de débats et de réflexions sur la culture au Maroc, précisant, dans une déclaration à la MAP, que « Mercredi Jodour », constitue un ensemble de rencontres mensuelles organisées le 1er mercredi de chaque mois ayant pour seul corollaire: la critique et la proposition.

Selon M. Saâdani, l’Association a organisé quatre saisons du « Mercredi Jodour » sur diverses thématiques (enseignement, citoyenneté, financement du secteur culturel, rôle des artistes, liberté de création et la situation des secteurs artistiques), relevant que cette rencontre constitue une opportunité pour présenter les résultats préliminaires de la recherche sur le terrain sur les pratiques culturelles chez les Marocains et examiner les méthodes de plaidoyer pour les politiques culturelles aux niveaux et local et régional.

En outre, il a fait savoir que l’Association « Jodour » s’attèle à organiser, dans le cadre de la 5ème saison de « Mercredi Jodour », des tournées à travers les régions du Royaume pour jeter la lumière sur la situation des politiques culturelles régionales, dans la perspective de la 2ème édition du Forum sur la culture au Maroc.
17/06/2016