A la une

société


Date de mise en ligne : 17 juillet 2018

Les défis de l’agence urbaine de Dakhla-Oued Eddahab doivent être appréhendés par le système local

Les défis de l’agence urbaine de Dakhla-Oued Eddahab dans le domaine de la gestion du territoire, la promotion de l’investissement et l’accompagnement de la mise en œuvre effective du nouveau modèle de développement des provinces du sud, doivent être appréhendés par les autorités locales, les élus et les institutions publiques, a affirmé lundi 15 juillet à Dakhla, le ministre de l’Aménagement du territoire national, de l’Urbanisme, de l’Habitat et de la Politique de la ville, Abdelahad Fassi Fihri.

La problématique d’un développement durable équilibré et juste entre les différentes régions du territoire national est au centre des préoccupations du gouvernement qui s’attèle à mettre en œuvre les orientations de SM le Roi Mohammed VI relatives au renforcement de la justice sociale sur l’ensemble du territoire national, a indiqué M. Fassi Fihri, qui présidait les travaux du 10è conseil d’administration de l’agence urbaine de Dakhla-Oued Eddahab.

Après passé en revue les potentialités de la région de Dakhla-Oued Eddahab à même de promouvoir son attractivité et sa compétitivité en vue de réaliser un développement fort, ainsi que son positionnement stratégique participant à la liaison entre le Maroc et ses racines africaines, il a insisté sur l’importance de mettre en œuvre les dispositions de la Constitution de 2011 visant à ancrer les principes de la bonne gouvernance, de la régionalisation avancée, de la consolidation du projet démocratique et de ses dimensions locales, régionales et nationales.

Il a également insisté sur l’importance de poursuivre la politique des grands chantiers sur les plans institutionnels, des infrastructures, de l’urbanisation et du développement territorial en vue d’assurer le renforcement et la durabilité des ressources du territoire, outre la promotion de sa compétitivité et de la solidarité entre ses différentes composantes.

M. Fassi Fihri a relevé que l’agence urbaine de Dakhla-Oued Eddahab a réussi à s’imposer en tant que composante essentielle du paysage institutionnel administratif du domaine de l’urbanisme dans la région, ajoutant qu’elle incarne désormais l’approche territoriale de développement en tant qu’espace qui intervient comme outil de planification territoriale et de veille territoriale.

L’agence travaille également à faciliter les démarches administratives, à la promotion des investissements et à l’encouragement d’une approche participative locale, en plus d’être une institution moderne qui offre des services électroniques, a-t-il poursuivi.

Il a souligné que les défis sectoriels actuels et futurs et la réalisation des objectifs envisagés par les programmes prévisionnels de l’agence urbaine de Dakhla-Oued Eddahab nécessitent une approche actualisée pour gérer l’enjeu territorial, l’établissement d’une politique qui repose sur la poursuite des efforts destinés à généraliser la couverture en documents d’urbanisme à l’horizon 2018, l’accompagnement et l’encadrement en matière d’extension urbaine, la préparation d’études relatives à la conservation du patrimoine historique, architectural et naturel, l’inclusion de l’aspect environnemental dans les études urbaines et qualitatives, la réhabilitation urbaine pour améliorer la qualité des bâtiments et améliorer l’esthétique du paysage urbain, la participation au développement de l’aménagement du monde rural ainsi que l’accompagnement des partenaires dans l’exécution de la loi n°66.12 relative au contrôle et à la répression des infractions en matière d’urbanisme et de construction.

Cette approche, a-t-il expliqué, doit également reposer sur la simplification des procédures administratives mises en place dans le secteur de la planification et de la gestion urbaines, l’accélération du rythme des études des dossiers soumis aux services de l’agence tout en continuant à appliquer une méthode d’études préliminaires, la poursuite de l’ancrage d’une approche de partenariat et de concertation avec les différents acteurs locaux et régionaux, l’engagement dans les chantiers de modernisation, le perfectionnement du système de qualité et l’instauration efficace du contrôle et du fonctionnement interne. M. Fassi Fihri a, à cette occasion, appelé l’ensemble des membres du conseil d’administration, autorités locales, collectivités territoriales et différents acteurs, à soutenir l’agence urbaine de Dakhla-Oued Eddahab pour qu’elle puisse maintenir le travail positif qu’elle accumule depuis sa création en 2004, louant à cet effet les grands efforts déployés par le personnel de cet établissement pour fournir un service public de qualité qui répond aux attentes des citoyens.

Cette réunion, qui a connu la présence du gouverneur de la province d’Aousserd et des présidents des conseils élus, a été marquée par l’approbation du procès-verbal de la 9ème session du conseil d’administration de l’agence, de ses rapports moral et financier pour l’année 2017, de son programme d’actions pour l’année 2018, de son agenda prévisionnel (2018-2020) et de son budget pour 2018.
16/07/2018