A la une

politique


Date de mise en ligne : 11 février 2018

Une délégation de parlementaires uruguayens s’informe de la dynamique de développement dans la région de Laâyoune-Sakia El Hamra

Une délégation de parlementaires uruguayens s’est informée, vendredi, du développement que connait la région de Laâyoune-Sakia El Hamra dans divers domaines. Présidée par le sénateur Utiki Marcos Javier, la délégation qui a tenu une série de réunions à Laâyoune avec les autorités locales, des membres du conseil municipal et les chefs des tribus sahraouies, a également visité plusieurs projets et chantiers de développement dans la région.

Les membres de la délation ont pris connaissance, à cette occasion, des grandes potentialités du territoire, des infrastructures dont dispose la région notamment dans les secteurs économique et social, outre les efforts déployés pour réaliser le développement durable des provinces du sud.

Lors d’une rencontre avec le directeur du Centre régional d’investissement (CRI), Mohamed Boumasmar, il a été également procédé à la présentation à la délégation uruguayenne de la situation prévalant dans la région de Laâyoune-Sakia El Hamra avant 1975 et les réalisations accomplies dans divers secteurs économique et social après le retour des provinces du sud à la mère patrie.

Intervenant à cette occasion, le directeur du CRI a mis l’accent sur les potentialités de l’économie de la région et les opportunités d’investissement dans les filières de la pêche maritime, le tourisme et l’élevage, rappelant les programmes visant l’insertion des jeunes sur le marché du travail et les grands projets d’investissement en cours de réalisation dans divers domaines.

Pour sa part, le directeur général de l’Agence pour la promotion et le développement économique et social des provinces du Sud, Jabrane Reklaoui, a présenté lors d’une réunion à la délégation uruguayenne les réalisations accomplies dans la région ainsi que les missions et la stratégie de l’agence visant à renforcer la marche du développement dans les provinces du sud.

Cette visite a également permis à la délégation uruguayenne de constater de près le climat de sécurité, de quiétude et de stabilité régnant dans la région, ainsi que le rôle des conseils élus en matière de gestion de la chose locale, les efforts déployés dans la perspective de renforcer les infrastructures de base dans la région et les mesures prises par l’Etat en vue d’accélérer le développement au niveau du territoire à travers le nouveau modèle de développement des provinces du sud.

Les chefs des tribus sahraouies et les élus ont réitéré, lors d’une rencontre avec la délégation uruguayenne, leur attachement à l’initiative marocaine d’autonomie qui constitue une solution sérieuse et réaliste et qui bénéficie d’un soutien international, appelant les membres de la délégation uruguayenne à soutenir la proposition marocaine d’autonomie qui garantit la dignité, la liberté et les droits des populations locales.

Dans une déclaration à la presse, le président de la délégation uruguayenne a relevé l’importance de la visite à la ville de Laâyoune et les rencontres tenues avec le Wali de la région, les élus et les chefs des tribus, saluant l’accueil chaleureux réservé aux membres de la délégation.

Il s’est dit également impressionnée du niveau de développement réalisé dans la région de Laâyoune-Sakia El Hamra dans divers secteurs, affirmant qu’il transmettra cette réalité au gouvernement et au Parlement de son pays.

Pour sa part, Ahmed Lakhrif, membre du bureau de la Chambre des conseillers, a indiqué que la visite de la délégation uruguayenne au Maroc à l’invitation du président de la Chambre des conseillers, constitue l’occasion de s’informer des réalisations accomplies dans la région grâce à la Haute sollicitude dont SM le Roi Mohammed VI entoure les provinces du sud, ajoutant que cette visite a également permis à la délégation uruguayenne de constater de visu le climat de sécurité et de stabilité qui règne dans les provinces du sud sous la conduite sage et éclairée de SM le Roi.
11/02/218