A la une

politique


Date de mise en ligne : 5 août 2018

Une délégation de la société civile chilienne se félicite des progrès socio-économiques dans les provinces du Sud

Une délégation chilienne composée de représentants de la société civile et d’acteurs politiques s’est félicitée, vendredi à Laâyoune, des progrès réalisés sur les plans socio-économiques dans les provinces du Sud du Royaume au cours de ces dernières années.

« Je suis impressionnée par les avancées en matière de développement social et d’essor économique accomplies dans la région », a déclaré à la MAP Mme Luisa Fernandez, activiste chilienne des droits de l’Homme, basée a New York, à l’issue d’un entretien avec le président du conseil de la commune urbaine de Laâyoune, Moulay Hamdi Ould Errachid. Elle a relevé, à cet égard, que les divers projets mis en œuvre dans les provinces du Sud ont permis à la population locale de contribuer activement à l’accélération du processus du développement intégré de leur région.

Sur la même lignée, Mme Carmen Ximena Zamora Bravo, élue et vice-présidente du Centre des études maghrébines en Amérique Latine, a noté que la visite de trois jours de la délégation chilienne à Laâyoune « leur offre l’occasion de s’informer de près de la réalité » dans les provinces du Sud du Maroc.

Elle a affirmé, en outre, que « le plan d’autonomie représente la seule solution crédible à même de mettre fin à ce conflit artificiel ». Pour sa part, Juvenal Urizar, ancien maire, a fait observer que la concrétisation de nombre de projets pilotes dans le Sahara marocain a permis d’améliorer le niveau socio-économique des habitants des provinces du Sud, notamment des jeunes et des femmes.

Au siège du Centre Régional d’Investissement (CRI) de Laâyoune Sakia Al Hamra, la délégation chilienne s’est informée des opportunités d’affaires, du climat d’investissement dans les provinces du Sud du Royaume ainsi que des avantages et des facilités fournis en faveur des investisseurs.

Les membres de la délégation ont aussi examiné des possibilités de tisser des partenariats entre des opérateurs économiques chiliens et locaux.

Par ailleurs, ils se sont rendus dans plusieurs infrastructures socio-économiques de la ville d’El Mersa, dont la station de dessalement, le port commercial, le port de pêche, l’unité de congélation, en plus de la conserverie.

Les membres de la délégation ont également effectué une tournée dans les principales artères de la ville de Laâyoune, notamment les centres socio-sportifs de proximité et la bibliothèque de la commune.
03/08/2018