A la une

politique


Date de mise en ligne : 5 avril 2018

Une délégation parlementaire française réitère le soutien de la France à l’Initiative marocaine d’autonomie

Une délégation parlementaire de l’Assemblée nationale française a réitéré, jeudi à Rabat, la position française “claire” portant sur le soutien de l’Initiative d’autonomie présentée par le Maroc pour le règlement définitif du conflit artificiel autour du Sahara marocain.

Les membres de la délégation, conduite par le président du groupe d’amitié parlementaire maroco-français, Mustapha Laabid, ont salué, lors d’une entrevue avec le vice-président de la Chambre des Représentants, Rachid El Abdi, le grand développement que connaissent les provinces du sud du Royaume et aussi les relations de coopération bilatérale dans tous les domaines.
Ils ont annoncé, à cette occasion, l’organisation d’une rencontre au sein de l’Assemblée nationale française pour débattre de la question du Sahara marocain et mettre à nu les contre-vérités que font circuler les ennemis de l’intégrité territoriale du Royaume, indique un communiqué de la Chambre des représentants.
Par ailleurs, ils ont mis l’accent sur les opportunités prometteuses de coopération entre les deux pays en matière d’énergie renouvelable, d’agriculture, de finance, d’industrie, de services et du numérique, entre autres.
M. Laabid a indiqué, à cette occasion, que la visite de travail de la délégation parlementaire française vise la prospection de nouveaux horizons de coopération entre les deux pays, relevant que la délégation comprend des membres issus de différentes commissions parlementaires et de groupes de travail oeuvrant au développement de la coopération avec le Maroc dans divers domaines, avec pour objectif la création d’efficients partenariats entre les deux pays au service des intérêts communs.
Il s’est également félicité des excellentes relations historiques existant entre le Maroc et la France, soulignant l’importance de la diplomatie parlementaire dans la promotion des relations bilatérales, la constitution par les députés des deux pays du forum parlementaire maroco-français et l’échange de visites entre les membres du groupe d’amitié parlementaire.
Le développement intégré dans le continent africain constitue un des fondements de la sécurité, de la stabilité et de la lutte contre l’émigration illégale, a-t-il dit, mettant en avant l’importance de création de partenariats entre les deux pays, dédiés aux pays du continent.
Le Maroc, qui constitue une porte d’entrée vers l’Afrique, entretient, plus particulièrement, des relations solides avec la Communauté économique des Etats d’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), a relevé. M. Laabid.
Sur un autre registre, il a attiré l’attention sur la gravité des provocations et violations des ennemis de l’intégrité territoriale du Royaume, rappelant que la question du Sahara jouit d’un intérêt particulier et de l’unanimité de l’ensemble des composantes du peuple marocain.
Les entretiens entre les deux parties ont été axés sur les moyens de consolider les relations parlementaires maroco-françaises et aussi sur les relations de coopération bilatérale dans les domaines économique, agricole, politique et technique.

05/04/2018