A la une


Date de mise en ligne : 9 novembre 2016

Le discours royal prononcé depuis Dakar insiste sur la portée continentale de la politique africaine du Maroc

Le discours prononcé depuis Dakar par SM le Roi Mohammed VI, à l’occasion du 41ème anniversaire de la Marche Verte, insiste à ce que la politique africaine du Maroc ait une portée continentale et qu’elle englobe tous les pays de l’Afrique, a indiqué l’enseignant chercheur à l’université Sidi Mohamed Ben Abdellah de Fès, Moha Ennaji.

Le discours royal souligne que le Maroc veut renforcer ses échanges économiques, politiques et culturels avec les pays africains amis, compte tenu du poids politique que représente l’Afrique, ses potentialités économiques et atouts stratégiques, a déclaré à la MAP M. Ennaji, président de l’Institut International des Langues et Cultures à Fès.

Le discours royal a focalisé aussi bien sur l’actualité politique intérieure du royaume que sur les relations avec l’Afrique, a-t-il poursuivi, notant que le Souverain a relevé que la réintégration par le Maroc de l’Union africaine tend à consolider son engagement, renforcer la sécurité, la stabilité et le développement durable dans tout le continent africain.

L’universitaire note que le souverain insiste également à ce que la politique du gouvernement prochain soit globale et orientée vers l’Afrique dans son ensemble, ajoutant que le discours royal incite le prochain gouvernement à accorder une place de choix au continent africain.

Par ailleurs, SM le Roi a appelé le futur gouvernement à élaborer un programme ambitieux et clair, avec des priorités bien définies des politiques interne et externe, a-t-il conclu.
08/11/2016