A la une


Date de mise en ligne : 7 novembre 2016

Le Discours Royal prononcé depuis Dakar reflète l’attachement du Maroc à la consécration des principes de l’unité et du développement prônés par la Glorieuse Marche Verte

Le discours prononcé par SM le Roi à l’occasion du 41ème anniversaire de la Glorieuse Marche Verte, adressé à la Nation depuis la capitale sénégalaise Dakar, reflète l’attachement indéfectible du Maroc à la consécration des principes de l’unité et du développement prônés par cette épopée nationale, a affirmé, dimanche, le professeur de sciences politiques à la faculté de droit de Tanger, Mohamed Amrani Boukhobza.

Dans une déclaration à la MAP, l’universitaire a souligné que les messages de portée nationale, continentale et internationale livrés par le discours Royal depuis Dakar démontrent de façon concrète que la réalité, le destin et l’avenir du continent africain sont « uniques » et ne peuvent en aucun cas être soumis à la logique des frontières illusoires.

Le discours Royal révèle que le Souverain attache une grande importance à l’Afrique, placée au premier rang des priorités du Maroc tant au niveau de la politique étrangère que des affaires intérieures, a estimé M. Boukhobza, notant que le discours de la Marche Verte prononcé depuis Dakar reflète la place de choix qu’accorde le Maroc au Sénégal et le soutien inébranlable qu’a toujours témoigné ce pays africain au Royaume quant à la défense de son intégrité territoriale ainsi que d’autres questions à caractère socio-économique.

Le discours Royal depuis Dakar se veut « un discours fondateur » d’une nouvelle Afrique, où tous les pays sont appelés à fédérer leurs efforts pour relever les défis posés et réaliser un développement durable et équitable au continent, a-t-il poursuivi.

S’agissant de la réintégration du Maroc à l’Union africaine (UA), l’universitaire a souligné que cette décision vient renforcer la position du Maroc dans le continent, maintenir l’équilibre territorial et politique entre ses différentes composantes et consacrer la légitimité historique du Royaume en tant que l’un des pays fondateurs de l’Organisation de l’unité africaine (OUA), et ce afin de faire prévaloir l’unité de l’Afrique et l’intérêt de ses peuples.

« Le Maroc constitue le seul pays africain ayant mis en place une politique aux contours clairs dédiée spécifiquement à l’Afrique, qui prône la promotion d’une coopération Sud-Sud et d’un partenariat gagnant-gagnant », a affirmé M. Boukhobza, notant que la décision de SM le Roi de prononcer le Discours de la Marche verte depuis Dakar illustre l’aspiration du Maroc à une Afrique unifiée et homogène au service des attentes des peuples africains.

Concernant la formation du prochain gouvernement, le Souverain a affirmé que le Maroc a besoin d’un gouvernement sérieux, responsable et porteur d’un programme clair et de priorités définies concernant les questions internes et externes, avec l’Afrique au premier chef, et ce afin d’être en mesure de relever les défis posés liés en particulier à la question de l’intégrité territoriale du Royaume et au retour du Maroc au sein de sa grande famille africaine, a-t-il noté.
07/11/2016