A la une


Date de mise en ligne : 3 septembre 2016

Edward Gabriel: Le plan d’autonomie au Sahara, seul moyen pour prémunir la région contre le terrorisme et les réseaux de trafic de tout genre

Le démantèlement par la Brigade nationale de la police judiciaire (BNPJ) d’un réseau de trafic international de drogue ayant des liens avec des personnes originaires de Tindouf vient rappeler à la communauté internationale que le plan d’autonomie au Sahara, sous souveraineté marocaine, est bien « le seul moyen pour prémunir la région contre le terrorisme et le trafic de tout genre », a déclaré vendredi à la MAP, Edward Gabriel, ancien ambassadeur US.

« L’intensification des activités terroristes, le trafic de drogue et la traite des êtres humains attestent que la non-résolution de la question du Sahara est un facteur d’instabilité dans la région sahélo-saharienne », a expliqué l’ancien diplomate américain.

Le Maroc a mis sur la table le plan d’autonomie dans cette partie du Royaume, a-t-il rappelé, en soulignant qu’il est grand temps pour « le conseil de sécurité de l’ONU d’aller de l’avant pour la mise en œuvre de cette initiative ».

Edward Gabriel a, dans un autre registre, insisté sur la nécessité pour la communauté internationale de jeter un regard scrutateur sur l’aide destinée aux populations séquestrées dans les camps de Tindouf, au sud-ouest de l’Algérie, sur la base, entre autres, des conclusions sans appels du rapport établi par l’Office européen anti-fraude (OLAF).

Ce document, rappelle-t-on, identifie clairement les mécanismes bien rodés de détournement par les séparatistes de l’aide humanitaire internationale destinée aux séquestrés de Tindouf. Des millions d’Euros sont siphonnés chaque année par les chefs du polisario pour leur propre enrichissement.

Les conclusions du rapport OLAF font écho aux témoignages oculaires et à ceux du Programme Alimentaire Mondial (PAM) et du Haut-commissariat de l’ONU pour les réfugiés qui avaient fait état de pratiques routinières de détournement de l’aide humanitaire de la part du polisario, destinée aux populations de Tindouf.
………………
Propos recueillis par Fouad ARIF
02/09/2016