A la une


Date de mise en ligne : 28 juin 2016

Des eurodéputés interpellent la Commission européenne sur le détournement de l’aide humanitaire par le polisario et la taxation de l’aide par l’Algérie

Des eurodéputés de différents groupes politiques ont interpellé la Commission européenne sur le détournement de l’aide humanitaire par le polisario et l’Algérie dénoncée par le rapport de l’office européen de lutte antifraude (OLAF).

Dans une question écrite adressée à l’exécutif européen, ces eurodéputés ont rappelé la résolution du Parlement européen sur la décharge budgétaire de 2013, qui fait référence à l’enquête de l’OLAF portant sur le détournement de l’aide humanitaire par le polisario et l’Algérie et les affirmations de l’ancien directeur de la Direction générale de l’aide humanitaire de la Commission européenne DG ECHO selon lesquelles l’Algérie impose une taxe de 5 pc sur l’aide humanitaire européenne destinée aux camps de Tindouf, en violation flagrante de la pratique et des normes internationales.

Les députés Tomas Zdechovsky Patricija Sulin, Ingeborg Grable (PPE), Frédérique Ries (ALDE) et Igor Soltes (Verts/ALE) interrogent la Commission européenne sur les mesures prises depuis l’adoption de la résolution du Parlement européen sur la décharge budgétaire de 2013 en vue de mettre un terme au détournement et à la taxation imposée par l’Algérie sur l’aide humanitaire européenne.

Le Parlement européen avait, dans sa résolution relative à la décharge budgétaire pour l’exercice 2013, demandé à la Commission européenne de fournir des éclaircissements sur les mesures prises en réponse aux conclusions du rapport de l’OLAF, de veiller à ce que les individus algériens ou sahraouis incriminés n’aient plus accès à l’aide financée par les contribuables européens, ainsi que de réévaluer l’aide de l’UE et l’adapter aux besoins réels des populations.

Il avait également relevé que, selon un rapport d’enquête du HCR, l’absence d’enregistrement de la population pendant une période aussi prolongée constitue une situation anormale et unique dans les annales des Nations unies.
28/06/2016