A la une


Date de mise en ligne : 31 octobre 2016

Expert sénégalais: Le retour du Maroc au sein de l’UA apportera une contribution majeure au développement de l’Afrique

Le retour du Maroc au sein de l’Union Africaine (UA) apportera une contribution majeure au développement de l’Afrique, a estimé Alioune Badiane, directeur du Centre d’excellence pour la réflexion et l’action urbaine en Afrique.

« En reprenant sa place au sein de l’UA, le Maroc sera capable d’affirmer sa voix et d’apporter une contribution majeure au développement de l’Afrique », a déclaré à la MAP l’expert sénégalais en marge de la 3ème Conférence des Nations Unies sur le logement et le développement urbain durable (Habitat III), tenue la semaine dernière à Quito, capitale de l’Equateur.

De l’avis du directeur de ce centre basé à Dakar, la visite qu’effectue SM le Roi Mohammed VI en Afrique de l’est, qui intervient deux ans après une large tournée ayant couvert plusieurs pays d’Afrique de l’ouest, « ne fait que renforcer l’idée qui a déjà été exprimée à Kigali sur le retour du Maroc au sein du concert des nations de l’Union africaine ».

Qualifiant de « démarche visionnaire et de démarche de courage » M. Badiane, qui avait occupé de hautes fonctions au sein du Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD), a relevé que l’influence du Maroc a toujours dominé même en son absence de l’UA.

« En reprenant sa place le Maroc va défendre l’ensemble de questions africaines qui vont se poser », a-t-il poursuivi, précisant que la réintégration du Royaume au sein de l’Union Africaine « sera fortement appréciée par l’ensemble des pays amis du Maroc ».

Organisée à l’initiative de l’ONU-Habitat sous le thème « le développement urbain durable : l’avenir de l’urbanisation? », la conférence a été marquée par la participation de 45.000 personnes en provenance de 193 pays dont le Maroc.

Le programme de la conférence Habitat III s’est décliné en huit séances plénières réservées aux déclarations des chefs d’État, de gouvernement et ministres, sur leur position concernant le Nouvel Agenda Urbain et ses modalités de mise en œuvre, six tables-rondes de haut niveau sur les grandes thématiques du Nouvel Agenda Urbain et d’autres séances dont les thématiques constituent le cadre de recommandations et de mise en œuvre dudit Agenda.
30/10/2016